L’Algérie n’a pas de problèmes avec la Tunisie et le Maroc

L’Algérie n’a pas de problèmes avec la Tunisie et le Maroc

L’Algérie n’a pas de problèmes avec la Tunisie et le Maroc, a déclaré lundi à Alger le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal .

Lors d’une conférence de presse animée à la résidence El-Mithaq consacrée à l’attaque terroriste du site gazier de Tiguentourine (In Amenas), M. Sellal a précisé que « l’Algérie n’a pas de problèmes avec la Tunisie et le Maroc » soulignant le phénomène de contrebande aux frontières entre l’Algérie et ces deux pays.

Par la même occasion, le Premier ministre a réitéré la détermination de l’Algérie à protéger ses frontières contre ce phénomène affirmant qu’elle a pris toutes les dispositions nécessaires pour faire face à toute forme de contrebande.

A la question de savoir si la présence de 11 terroristes tunisiens parmi le groupe qui a attaqué le site gazier de Tiguentourine affecterait les relations algéro-tunisiennes, M. Sellal dira que celles-ci ne seront pas affectées relevant les « relations bilatérales fortes et l’échange d’informations » entre les deux pays.

Dans ce contexte, il a souligné que l’Algérie et la Tunisie sont dans le même camp pour l’éradication du terrorisme, ajoutant que la lutte anti-terroriste est désormais une affaire intéressant « la civilisation arabo-musulmane et amazighe ».

Mots Clefs:
Maroc

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *