L’aide au développement de l’UE finance un complexe touristique

L’aide au développement de l’UE finance un complexe touristique

L’Union européenne, dans le cadre de sa politique de voisinage avec le Maroc, participe au financement de l’Oasis de Noria, complexe touristique, à proximité de Marrakech.

« Révélation : 800 000 £ d’aide donné à un parc aquatique au Maroc », titre le Telegraph, samedi 29 septembre. Le quotidien britannique révèle que « L’Oasis de Noria », projet de complexe touristique géant, à 10mn de Marrakech, est financé, pour un million d’euros par l’Union européenne, par l’intermédiaire d’EuropAid, dont l’objectif est d’éradiquer la pauvreté.

Le projet total, lancé par la société française Center Parcs en partenariat avec la CGI, coûte 60 millions d’euros. Golf, piscine à vagues, spa, cours de tennis, zone résidentielle et zone touristique, l’immense complexe doit s’étendre sur 50 hectares. L’espace de loisir rappelle beaucoup un autre parc acquatique, déjà construit, a priori sans l’aide de l’Union, non loin de là : Oasiria. « L’argent ne sera pas dépensé pour les pauvres de la région […] mais le double vitrage et l’isolation des murs et du toit », ironise le journaliste du Telegraph.

Promouvoir l’écologie, financer un golf

Contactée, la délégation de l’Union européenne à Rabat, n’a pas été en mesure de nous répondre. L’Union européenne finance de très nombreux projets au Maroc, dans le cadre de la Coopération 2007-2013 favorisée par le statut avancé octroyé au Royaume par l’UE. 1, 235 milliards d’euros devraient au total être offerts au Maroc, par l’Union européenne, de 2007 à 2013. L’UE, selon le Télégraph, insiste sur le fait que cette politique européenne de voisinage permet de consacrer les aides à des projets beaucoup plus larges que la simple lutte contre la pauvreté.

En lisant le « Programme indicatif national » du Maroc sur la période 2011-2012, il est bien difficile d’y trouver une place pour l’Oasis de Noria. Dans la catégorie « Priorité économique », le seul programme à être développé est un « programme de soutien à la réforme agricole », le Plan Maroc Vert, par le soutien à l’agriculture solidaire. 87,07 millions du 1,2 milliards d’euros devraient également être alloués à la protection de l’environnement être 2011 et 2013 ; objectif manifestement incompatible avec le projet de golf de l’Oasis de Noria installé dans une région naturellement très sèche.

Cette polémique, ouverte par la presse britannique sur fond d’euroscepticisme, est particulièrement mal venue alors que la délégation de l’Union européenne prépare une campagne de communication pour valoriser et faire connaître le soutien financier de l’UE aux grandes réformes gouvernementales marocaines.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *