La Sonatrach algérienne espionne le Maroc

La Sonatrach algérienne espionne le Maroc

Les récents indices et informations sur l’existence de grandes quantités d’hydrocarbures au Maroc inquiètent fortement l’Algérie, l’un des producteurs du Maghreb. Ce pays, bien que voisin du Maroc, passe aussi pour être le rival politique principal de Rabat. Selon des sources françaises qui se sont confiées au Courrier Diplomatique, cela fait un peu plus d’un mois que la société algérienne chargée de l’exploitation du pétrole et du gaz, la Sonatrach, a constitué en secret une cellule de vigilance chargée de suivre et d’obtenir le maximum possible d’informations sur d’éventuelles découvertes d’hydrocarbures dans le royaume chérifien.

« Inquiète suite aux déclarations contradictoires à propos de la découverte de grands gisements dans le sous-sol marocain, la Sonatrach a chargé sa filiale internationale, Sipex, d’établir des contacts avec les sociétés qui réalisent des prospections au Maroc pour obtenir d’elles des informations de première main », assure l’une de nos sources parisiennes. La compagnie australienne Pure le Visa a été la première à annoncer la découverte à Mazagan (el Jadida), à environ 200 kilomètres au sud de Rabat, d’un gisement avec des réserves de 3,2 milliards de barils de pétrole. En conséquence, certains des principaux géants européens et américains des hydrocarbures se sont orientés vers le Maroc.

Eviter les surprises

Ce sont précisément des sociétés comme Repsol, Total, Cosmos et Anadarko qui se trouvent au centre des intérêts de Sipex, puisqu’elles disposent d’études bien documentées sur l’état d’avancement de la prospection pétrolière au Maroc. « La Sonatrach veut précéder les évènements pour ne pas être prise au dépourvu par d’éventuelles découvertes d’hydrocarbures dans son environnement immédiat, et a fortiori chez l’ennemi traditionnel de l’ouest, le Maroc », affirme une autre de nos sources.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *