La rencontre Clinton-Fassi Fihri avant El-Othmani suscite des interrogations de la presse marocaine

La rencontre Clinton-Fassi Fihri avant El-Othmani suscite des interrogations de la presse marocaine

La rencontre entre la secrétaire d’Etat américaine, Mme Hillary Clinton, et le conseiller du roi Mohammed VI et ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

, M. Taieb Fassi-Fihri, dimanche matin à Rabat, avant ses entretiens avec son homologue Saad Eddine El-Othmani a suscité des interrogations de la presse marocaine sur la gestion des « véritables dossiers » de la politique étrangère du Maroc.

Sous le titre « polémique à propos de la rencontre Clinton-Fihri avant El-Othmani », le quotidien « Akhbar al-Yaoum » s’est interrogé à la « Une » si cette rencontre, d’une demi-heure, au cabinet royal n’insinuait pas que « les véritables dossiers du ministère des Affaires étrangères étaient gérés par le palais royal ».

Le journal a, ainsi, souligné que le cabinet royal a permis à la chaîne de télévision « El Aoula » de couvrir cette rencontre dont elle a diffusé les images à la « Une » de son journal avant les entretiens Clinton-El Othmani.

Akhbar Al-Yaoum a, par ailleurs, signalé que le journal « Le Matin », considéré comme un média semi-officiel, a publié l’information sur les entretiens Clinton-Fassi Fihri à « La Une » soutenue par une photo, alors qu’il a relaté la rencontre de la chef de la diplomatie américaine avec son homologue marocain El-Othmani dans les pages intérieures.

Interrogé sur ce sujet par « Akhbar Al-Yaoum », M. Saad Eddine El-Othmani a indiqué qu’il « s’agissait simplement de l’agenda de la visite », précisant que « les entretiens officiels se sont déroulés à l’intérieur du ministère des Affaires étrangères ».

Il a ajouté qu’une rencontre entre Mme Clinton et le chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane était « programmée dans la matinée avant son départ à Doha (Qatar) pour prendre part à la conférence sur El-Qods ». Cette rencontre n’a pas eu lieu, relève-t-on.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *