La proposition xénophobe d’une sénatrice espagnole

La proposition xénophobe d’une sénatrice espagnole
0 commentaires, 13/06/2012, Par , Dans Monde

C’est une drole de proposition, doublée d’une forme nouvelle de xénophobie. Une sénatrice du Parti populaire espagnol (PP, au pouvoir en Espagne), Luz Elena Sanín, a proposé que les femmes enceintes de nationalité marocaine qui entrent à Sebta et Melilla soient automatiquement privées de leur passeport afin de les empêcher de donner naissance dans les hopitaux publics espagnols.

Ces femmes se verraient remettre leur document de voyage uniquement après avoir réglé la facture de leur séjour à l’hopital.

Pour la sénatrice, il n’y aura pas d’exception. Toutes les Marocaines, même celles qui vont passer quelques jours en Espagne doivent passer par la case « retrait du passeport ».

Mme Luz Elena Sanín, qui est sénatrice de la ville de Sebta, semble oublier qu’il n’y a pas si longtemps sa situation sociale n’était pas différente de celle de ces pauvres femmes qui vont, faute de structures équivalentes au Maroc, se faire soigner à Sebta et Melilla. Sanín est d’origine colombienne, et avant de devenir citoyenne espagnole elle était une immigrée comme tant d’autres, une crève-la-faim, excusez cette expression cruelle!, partie chercher une vie meilleure dans un pays, l’Espagne, qui n’était pas le sien.

C’est connu, la foi du converti fait que certains se considèrent plus espagnols que les propres espagnols. Ou plus cons que les grands cons.

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser un commentaire