la Princesse Lalla Salma inaugure  »la Maison de Vie pour enfants » à Casablanca

la Princesse Lalla Salma inaugure  »la Maison de Vie pour enfants » à Casablanca

la Princesse Lalla Salma, Présidente de « l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer » (ALSC), accompagnée de SAR la Princesse Lalla Khadija, a procédé, vendredi, à l’inauguration de  »la Maison de Vie pour enfants » à Casablanca.

Après avoir coupé le ruban symbolique de cette structure, sise dans l’arrondissement d’Ain Chock, la Princesse a visité le salon, le réfectoire, la réception, l’espace informatique, la salle de cours, les chambres, les locaux administratifs et la salle de consultations.

« La Maison de Vie pour enfants » a été construite et équipée par l’ALSC en partenariat avec l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Sa construction s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat développé entre l’ALSC, le conseil régional du Grand Casablanca, le conseil préfectoral, le conseil de la ville, l’INDH, le ministère de la santé et le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd.

Elle a été créée pour encourager les enfants atteints de cancer de toutes les régions du Maroc, qui viennent se faire soigner à Casablanca, à poursuivre leur traitement. Elle offrira aux jeunes patients et aux membres de leurs familles l’hébergement, l’accompagnement et le soutien psychologique et moral nécessaire à la réussite des traitements, dans un environnement chaleureux où ils peuvent aussi bénéficier d’activités sociales.

D’une superficie couverte de 2.034 m2, cette maison se compose de 20 chambres de deux lits et de deux studios, d’une salle à manger, d’une salle de cours, d’un salon, d’un espace de jeu pour les enfants, d’un espace informatique, d’une salle de réunion, d’une salle de soins, d’une cuisine, d’une buanderie et d’un jardin.

Le nombre de patients atteints de cancer qui y seront hébergés chaque année est d’environ 1.000 enfants accompagnés et le coût de réalisation est de 13 MDH, dont 11 MDH pour la construction et 2 MDH pour l’équipement.

Le traitement du cancer est souvent long et présente un moment difficile pour les patients et leurs proches. Le problème d’hébergement constitue une des causes de l’abandon du traitement ambulatoire.

Dans le cadre du Plan national de prévention et de controle du cancer, la création d’espaces d’hébergement temporaire, appelés Maison de Vie, à proximité de chaque centre oncologique, s’est imposée comme une nécessité pour encourager les patients à suivre leur traitement et améliorer les conditions de prise en charge et soutenir les familles.

Les maisons de vie offrent l’assistance et le soutien psychologique et social aux patients et à leurs proches et permettent également de faciliter les procédures de consultations et la prise de rendez-vous avec les médecins spécialisés.

Les résidents des maisons de vie sont entourés d’une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels de la santé, de psychologues et d’assistantes sociales qui veillent à leur bien être pendant leur séjour. Un groupe de bénévoles anime les différentes activités sociales et culturelles, l’organisation de sorties, de dîners, de soirées musicales, ainsi que des séances d’éducation diététiques et d’hygiène.

Elles ont pour but d’héberger les patients et leur famille durant la période de leur traitement ambulatoire, d’assurer aux patients un suivi régulier, d’accompagner les malades en leur apportant le soutien moral et psychologique nécessaire et de leur organiser des activités sociales et culturelles.

A ce jour, l’ALSC a construit cinq Maisons de Vie. Quatre sont déjà opérationnelles (Agadir, Casablanca adultes, Casablanca enfants et Fès) et la cinquième ouvrira cette année ses portes à Marrakech. Deux autres maisons similaires sont en cours de construction à Meknès et à Tanger.

A son arrivée à la Maison de Vie pour enfants, SAR la Princesse Lalla Salma a passé en revue un détachement des forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par le ministre de la santé, Hossein El Ouardi, le wali de la région du Grand Casablanca et gouverneur de la préfecture de Casablanca, Mohamed Boussaid, le président du conseil de la région et du conseil de l’arrondissement d’Ain Chock, Mohamed Chafik Benkirane, le général de brigade commandant d’armes délégué de la place de Casablanca, Mostapha Fettah, le gouverneur de la préfecture d’arrondissement d’Ain, Chock Mohamed Kadiri, le président de la commune urbaine de Casablanca, Mohamed Sajid, le président du conseil préfectoral, Mohamed Mansar.

la Princesse a été également saluée par le directeur du pole social de la Wilaya, Zine El Abbidine Azhar, la chef de division de l’action sociale de la préfecture d’Ain Chock, Mme Hind Hanine, la directrice adjointe de l’ALSC, Mme Maria Bennani, des membres du conseil d’administration et du conseil scientifique de l’ALSC, la représentante du bureau régional de l’ALSC de Casablanca, Ilham Jamai, les médecins oncologues-pédiatres du CHU Ibn Rochd, l’architecte bénévole pour la Maison de Vie, Said Slimani et le directeur général de Shem’s publicité et membre bénévole de l’ALSC Bruno Perussel.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *