La première foire musulmane de Bruxelles, une plate-forme de réflexion sur la citoyenneté participative

La première foire musulmane de Bruxelles, une plate-forme de réflexion sur la citoyenneté participative

La première foire musulmane de Bruxelles, qui a ouvert ses portes vendredi à Bruxelles, est un appel à la citoyenneté participative des musulmans, selon la Ligue de musulmans de Belgique .

Les activités proposées véhiculent un message de dialogue et invitent à développer la responsabilité et la participation active des musulmans en Belgique et en Europe, a souligné le porte-parole de la Ligue, Karim Chamlal.

Cet évènement inédit à Bruxelles aux accents festif et commercial est « aussi moment de foi et de spiritualité focalisant sur le souci des musulmans de construire une identité européenne conjuguée à la diversité qui est le moteur de toute contribution positive », selon M. Chamlal.

Pour le professeur Tarik Ramadan, cet évènement « est un véritable appel à la conscientisation, à la prise de responsabilité et à l’engagement citoyen ».

Cette conférence de quatre jours touchera à des thèmes variés tels « Pour une présence positive et contributive », « l’Islam et le rapport à l’autre : le défi du vivre ensemble », « Etre musulman, un engagement au quotidien » , « Institutionnalisation en Belgique : réalisations et perspectives » et « Musulmans entre texte et contexte » .

Organisé par le Groupe Edition Diffusion Services (GEDIS) en partenariat avec la Ligue de musulmans de Belgique, cette manifestation de quatre jours invite les visiteurs à découvrir quelque 200 stands commerciaux dédiés à la gastronomie, aux conseils financiers, à la littérature ou encore à la décoration, à l’habillement, aux voyages, à la téléphonie et à la certification halal.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *