La peine à l’encontre de l’ancien président de la mutuelle générale portée à cinq ans de prison ferme

0 commentaires, 25/04/2012, Par , Dans Flash

La chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a porté mercredi de 4 à 5 ans de prison ferme la peine prononcée à l’encontre de l’ancien président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) poursuivi pour « dilapidation de deniers publics ».

La cour a, par contre, décidé de ne pas poursuivre l’intéressé pour le chef d’accusation de « détournement de deniers publics et abus de confiance ».

La même juridiction a également prononcé des peines de prison allant de deux ans de prison à l’acquittement contre 21 autres personnes poursuivies dans cette affaire.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *