La mafia corse derrière l’échec du transfert d’El Arabi à l’OM ?

La mafia corse derrière l’échec du transfert d’El Arabi à l’OM ?
0 commentaires, 25/02/2013, Par , Dans Sport

Avant de quitter Caen pour le championnat saoudien, en juillet 2011, Youssef El Arabi était en contact avec l’Olympique de Marseille pour un éventuel transfert. Le transfert, n’a jamais eu lieu. Il pourrait avoir été empêché par la pègre corse.

Juillet 2011, l’international marocain Youssef El Arabi, au sommet de sa carrière avec le Stade Malherbe Caen (17 buts en Ligue 1) est alors courtisé par plusieurs clubs européens dont l’Olympique de Marseille et le Paris St-Germain. Il s’engage finalement pour le club saoudien d’Al Hilal. Son transfert, estimé à 7,5 millions d’euros, avait, à l’époque, été vivement critiqué par la presse spécialisée. Il est accusé d’avoir préféré l’argent au challenge sportif. Aujourd’hui, de nouveaux éléments pourraient expliquer autrement sa décision. La mafia corse, dont les activités s’étendent jusqu’à la cité phocéenne, aurait une main dans l’affaire, révèle aujourd’hui, lundi 22 février RMC Sport, le 22 février.

Son agent menacé

L’OM fait actuellement l’objet d’une information judiciaire, ouverte en juillet 2011, pour « extorsion en bandes organisées et associations de malfaiteurs ». Selon la radio française, qui a eu accès aux procès verbaux des écoutes téléphoniques du directeur sportif du club, José Anigo, l’implication de la pègre corso-marseillaise dans plusieurs transferts de joueurs, dont celui d’El Arabi, est avéré. Celle-ci aurait tenté d’imposer ses propres agents à l’attaquant franco-marocain, alors qu’il en avait déjà un : Jaouad Boukhari.

Dans une conversation téléphonique ayant eu lieu à l’été 2011, entre ce dernier et Anigo, Jaouad Boukhari raconte qu’il « a été appelé en numéro masqué et a été menacé ainsi que sa famille ». Et d’ajouter : « Il a été dit au joueur qu’il ne va pas venir à Marseille parce qu’il ne s’est pas mis avec eux ». « Eux », ce sont deux agents « incontournables », habitués à conclure les transferts des joueurs vers l’OM, explique la même source. « Je vais envoyer un SMS au joueur où c’est écrit clairement que ton agent c’est Jaouad », lui avait alors riposté Anigo. Le transfert d’El Arabi, vers l’OM, n’a donc jamais eu lieu. La mafia corse y est donc, peut-être, pour quelque chose.

L’OM est, par ailleurs, accusé d’avoir permis à la pègre de toucher des commissions illégales sur le transferts d’autres joueurs, notamment ceux de Samir Nasri et d’André-Pierre Gignac. Youssef El Arabi, lui, a depuis opté pour le championnat espagnol, après avoir passé une saison en Arabie Saoudite. Cette saison, il joue pour le Granada FC, occupant actuellement la 14e place au classement de la Liga.

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *