La holding royale injecte 900 millions de dollars en devises dans la Trésorerie du Royaume

La holding royale injecte 900 millions de dollars en devises dans la Trésorerie du Royaume

La holding royale SNI a bouclé les ultimes détails de la cession de ses parts dans le capital social de chacun de Bimo et de Centrale laitière à, respectivement, Kraft Foods et Danone.

Cette opération assurera le versement de quelques 900 millions de dollars en devises fortes dans la Trésorerie du Royaume, un montant qui équivaut au quart du déficit en avoirs extérieurs de Bank al-Maghrib au cours de l’année dernière, estimé à environ 29 milliards de DH. De l’avis de certains experts, cette opération renforcera les réserves marocaines en devises, surtout en cette période d’assèchement des liquidités bancaires. Mais l’opération de cession confortera également et par ailleurs la position du Maroc, en le présentant comme un pays d’accueil d’investissements extérieurs, même en période de crise.

Ces deux opérations peuvent maintenant être finalisées après l’accord du chef du gouvernement et du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) aux deux cessions totalisant environ 7,4 milliards d DH, en plus de l’assentiment apporté par le Conseil de la Concurrence lors de sa dernière réunion tenue en décembre 2012.

Selon des sources d’Akhbar Alyoum, le Conseil de la Concurrence a relevé le caractère positif de la cession de Centrale laitière, et son inscription dans le cadre des prescriptions du plan Maroc Vert qui préconise l’amélioration de la qualité et de la rentabilité ainsi que celle du cheptel et de sa production et, enfin, le perfectionnement du processus de production agricole, tous ces éléments étant de nature à augmenter les subventions versées aux agriculteurs et aux éleveurs, dans l’objectif de créer une compétitivité meilleure de l’outil de production agricole marocain à l’international. Le Conseil de la Concurrence considère donc que ces deux cessions sont très avantageuses pour l’économie marocaine au regard de ses priorités.

Rappelons que la vente de Centrale laitière, effectuée en juin 2012, avait permis à Danone de prendre possession de 37,8% de la Centrale, pour une valeur totale avoisinant les 6,1 milliards de DH. Danone controle désormais 67% du capital de Centrale laitière, et la SNI a gardé 27,5% de ce capital, qui devront être cédés à leur tour dans l’avenir. Bimo avait été cédé à Kraft Foods en septembre 2012, pour une valeur d’1,31 milliard de DH, ce qui a permis à la firme américaine de controler la totalité du capital de Bimo.

Ces deux opérations sont inscrites dans la stratégie de cession des entreprises du pole alimentaire de la SNI, une stratégie qui avait commencé en 2011 avec Lesieur, et qui devrait se poursuivre avec la vente de Cosumar et de Sotherma.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *