La Haye décide d’envoyer des Patriot en Turquie (ministre des AE)

0 commentaires, 07/12/2012, Par , Dans Flash

Le gouvernement néerlandais a approuvé vendredi l’envoi de deux équipes militaires pour l’installation de missiles de défense anti-aérienne Patriot au niveau des frontières turco-syriennes sur demande d’Ankara, rapporte la presse néerlandaise.

Des centaines de soldats néerlandais assureront l’accomplissement de cette mission qui devrait prendre plusieurs semaines, a indiqué la même source, ajoutant que l’approbation de cette mesure par le gouvernement était largement pressentie.

Dans une brève déclaration, le ministre néerlandais des affaires étrangères, Frans Timmermans a qualifié la décision de « très importante », ajoutant que la situation en Syrie est « extrêmement instable ».

Timmermans avait affirmé que les Pays-Bas ne seraient pas impliqués dans une guerre en Syrie à travers sa contribution au déploiement de missiles Patriot aux frontières turco-syriennes.

L’Allemagne a décidé également d’envoyer ses missiles en Turquie.

Ces missiles « serviraient uniquement à la défense, sans pourtant contribuer à imposer un éventuel embargo aérien en Syrie ou conduire à une intervention dans le conflit » qui oppose depuis plusieurs mois les forces d’Al Assad et celles de l’opposition, a souligné le ministre.

Les pays membres de l’OTAN ont approuvé, mardi, l’installation de missiles Patriot dans le sud-est de la Turquie, une mesure qui vise, selon eux, à « renforcer les capacités de défense aérienne de la Turquie afin d’assurer la défense de sa population, de son territoire et de contribuer à la désescalade de la crise ».

Timmermans, qui n’a donné aucune précision en ce qui concerne le coût d’une telle opération ou le délai de sa mise en exécution, a reconnu que « l’opération n’est pas facile du point de vue logistique ».

La Turquie avait adressé une demande formelle à l’OTAN pour le déploiement de missiles Patriot de défense anti-aérienne le long de sa frontière avec la Syrie. Le renforcement des défenses anti-aériennes de la Turquie est discuté depuis plusieurs mois entre les autorités turques et leurs alliés de l’OTAN, Etats-Unis en tête.

Parmi les membres européens de l’Otan, seuls les Pays-Bas et l’Allemagne sont équipés du système antimissile Patriot.

Fabriqués par le groupe américain Raytheon, les missiles Patriot avaient déjà été déployés par des pays membres de l’Otan en Turquie en 1991, pendant la guerre du Golfe, puis en 2003 lors de la guerre contre l’Irak.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *