La France n’interviendra pas au Mali mais apportera son soutien logistique aux Africains

La France n’interviendra pas au Mali mais apportera son soutien logistique aux Africains
0 commentaires, 13/11/2012, Par , Dans Monde

Le président François Hollande a indiqué mardi que la France « n’interviendra en aucun cas elle-même au Mali » mais s’engage à « soutenir logistiquement et par la formation » les forces africaines appelées à aider Bamako à reprendre le controle du nord du pays « occupé par des groupes terroristes ».

Au cours d’une conférence de presse, M. Hollande a estimé que la situation au Sahel était « suffisamment grave pour que la France puisse aider les Africains à s’organiser face à cette menace ».

Par ailleurs, face au risque d’une éventuelle « diffusion de la menace terroriste » aux pays voisins du Mali, il « faudra soutenir (ces pays) pour les en protéger », a-t-il ajouté.

Le président Hollande a reconnu la présence au Nord-Mali de « ressortissants français, peu nombreux, qui participent à cette occupation et donc à cette préparation d’actes terroristes. Nous devons y faire très attention ».

Le Sahel constitue « actuellement le plus grand danger pour notre pays », a-t-il souligné. « C’est pourquoi la France a été au premier rang pour prendre ses responsabilités et soutenir les Africains », a-t-il assuré.

Les dirigeants des pays de l’Afrique de l’ouest , réunis dans le cadre de la CEDEAO, ont approuvé dimanche à Abuja (Nigéria) l’envoi au Mali d’une force militaire internationale de 3.300 soldats pour une durée d’un an en vue d’aider ce pays à déloger les groupes armés qui occupent le nord du pays.

Mots Clefs:
France

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *