La France interdit le voile … au Maroc

La France interdit le voile … au Maroc
Yasmina est une jeune étudiante marocaine en terminale. Il y a 4 mois elle décide de porter le voile islamique ou hijab. Avec sa copine de classe elle s’inscrit au concours des classes préparatoires en économie (communément, prépas-HEC) au Lycée français Descartes de Rabat. Sa candidature ainsi que celle de son amie est acceptée sur dossier. Elle se met alors a préparer le concours qui lui ouvrira dans deux ans, pense t-elle, les portes des plus grandes écoles française. Qu’elle ne fut pas sa surprise d’apprendre, quelques jours seulement avant le concours (qui s’est tenu le mercredi 11 avril 2012) que son voile, à moins qu’elle n’y renonce, l’empêchera de passer l’épreuve.

 

Mamfakinch a contacté Yasmina pour lui demander sa version de l’histoire et s’enquérir de son état d’esprit:

 

Comment as tu appris que le hijab t’empêchera de passer le concours au Lycée Descartes ?
Beaucoup dans mon entourage m’ont prévenu que je ne pourrai pas passer le concours avec mon voile. Quelques jours avant l’épreuve mon amie est partie se renseigner auprès du lycée. Une responsable lui confia « bini ou binek (entre nous) on te refusera l’accès au concours. » Quelques jours plus tard, une mère d’une autre amie qui travaille dans l’établissement me le confirma.
Quel est ton sentiment aujourd’hui ?

C’est un sentiment de « chemta » (de s’être fait avoir) et « sedma » (je me sens choquée). Je ne comprends pas que l’on applique la loi française sur le sol d’un pays à priori islamique. La loi française devrait s’arrêter aux frontières de la France. Nous devrions être libres de porter le voile ou pas sur notre sol. Leurs lois « ikhelliwhoum 3and’houm » (qu’ils se les gardent).
Pourquoi ne pas avoir choisi d’enlever le voile le jour du concours ?

Mes amis m’ont pourtant conseillé d’enlever le voile le jour du concours mais j’ai refusé. Si je dois l’enlever pour passer l’épreuve autant l’enlever une fois pour toutes. Le voile est une obligation religieuse.
De plus, je me dis que si demain je suis acceptée dans une école en France je serai sans doute obligée d’enlever mon voile. Ce qui me pousse a considérer des solutions alternatives. Il n’y a pas que la France. Heureusement, d’autres options s’offrent à moi.
Que penses tu de cette loi qui consiste a interdire le port des signes religieux dans les établissements et les représentations de la république française ?
J’assimile cette loi à du racisme. C’est une injustice; une « non-démocratie ». Une démocratie est censée respecter toutes les croyances. Tant que je ne viole pas la liberté des autres je devrais avoir le droit de porter mon voile.
Penses tu que le gouvernement marocain devrait te défendre ?
Oui, en tant que citoyenne marocaine il devrait défendre mes droits.
Mamfakinch a pu contacter le Lycée Descartes pour un commentaire.
« Conformément aux lois françaises appliquées dans l’établissement, » nous explique Mme Meryem Kechoun, responsable de l’accueil au Lycée Descarte,   »le port du voile islamique est interdit pour les élèves comme pour les enseignants ».  »C’est le cas depuis Jules Ferry » poursuit Mme Kechoun qui précise que « il ne s’agit pas là d’un parti pris de la France vis à vis de la religion musulmane. Nous appliquons la même règle dans tous nos établissements a travers le monde. »
M. Bruno Bouchon, proviseur adjoint du lycée, joint par téléphone se refusa a tout commentaire.
 Source Mamfakinch
Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Un Commentaire

  1. Ibn warraq
    mai 14th, 2012 14:31

    Lois racistes? Etonnante logique quand on sait qu au maroc il est interdit de changer de religion ou d aposthasier! Le mieux c effectivement de ne pas passer l examen!

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *