Kénitra: un blogueur condamné à la prison avec sursis pour outrage à un fonctionnaire

Kénitra: un blogueur condamné à la prison avec sursis pour outrage à un fonctionnaire

Le tribunal de première instance de Kénitra a condamné, mardi, un blogueur poursuivi pour outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, à trois mois de prison dont seule la période passée en détention provisoire est exécutoire, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Le blogueur Jawad Guilii, administrateur du site « kénitrapress », qui a été libéré mardi après le prononcé de la sentence, a été également condamné à 500 dirhams d’amende.

Le tribunal, rappelle-t-on, avait refusé à deux reprises, lors de la première audience, le 9 avril dernier et de la deuxième, le 16 du même mois, la demande de la défense de liberté provisoire pour son client.

M. Guilii était soutenu par quatre avocats et des organisations des droits de l’Homme.

Mots Clefs:
Kénitra

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *