Kenitra : Six mois de prison pour 11 étudiants poursuivis pour violence contre les forces de l’ordre

Kenitra : Six mois de prison pour 11 étudiants poursuivis pour violence contre les forces de l’ordre

La cour d’appel de Kenitra a condamné, mercredi tard dans la nuit, onze étudiants poursuivis pour violence contre les forces de l’ordre, à six mois de prison ferme, soit à peu près la période passée en détention, et à une amende de 1000 DH chacun.

La cour a également condamné deux autres étudiantes, poursuivies dans la même affaire en état de liberté, à quatre mois de prison avec sursis et à une amende de 1000 DH chacune.

Les étudiants ont été aussi condamnés à payer solidairement un dirham symbolique à titre de dédommagement à la cité universitaire Saknia et de 256.860 DH à l’office national des Âœuvres universitaires sociales et culturelles.

Les étudiants, arrêtés le 28 mars dernier lors d’affrontements avec les forces de l’ordre dans la cité universitaire de Saknia, un quartier populaire de la ville de Kenitra, étaient notamment poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour violence contre les forces de l’ordre lors de l’exercice de leurs fonctions, insubordination, saccage de biens publics, port d’armes, attroupement armé et obstruction de la voie publique.

Les étudiants, dont le procès a été reporté à plusieurs reprises, étaient soutenus par plusieurs avocats du barreau de Kenitra et d’autres villes.

Mots Clefs:
Kénitra

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *