Jugement confirmée pour Hicham Mansouri à 10 mois

Jugement confirmée pour Hicham Mansouri à 10 mois

La condamnation d’un militant marocain, Hicham Mansouri, à 10 mois de prison ferme pour « complicité d’adultère » a été confirmée mercredi par une cour d’appel de Rabat, a-t-on appris auprès d’une responsable d’une ONG locale.

L’amende de 40.000 dirhams (environ 3.800 euros) a également été maintenue à l’encontre de ce membre de l’Association marocaine des journalistes d’investigation (AMJI), a indiqué à l’AFP Qods Lefnatsa, membre du bureau central de l’Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendant).

Cette somme devra être versée à la partie civile par M. Mansouri et la co-prévenue, elle aussi condamnée à dix mois d’emprisonnement, a-t-on précisé.

Hicham Mansouri a été arrêté le 17 mars à son domicile « en flagrant délit de préparation d’un local pour la prostitution et participation à un adultère avec une femme mariée », selon la préfecture de police de Rabat.

La loi marocaine interdit les relations sexuelles hors mariage, passible de peines allant d’un mois à un an de prison, et condamne l’adultère à des peines pouvant atteindre deux ans de prison.

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *