Journées culturelles algériennes du 1er au 7 décembre au Maroc

Journées culturelles algériennes du 1er au 7 décembre au Maroc
0 commentaires, 30/11/2012, Par , Dans Culture

Des journées culturelles algériennes se tiendront de samedi à vendredi prochains au Maroc avec au programme une série d’activités artistiques, cinématographiques, théâtrales, musicales et littéraires.

Lors de ces journées qui se dérouleront à Rabat, Casablanca et Marrakech, le public marocain et la communauté algérienne établie dans le royaume auront l’occasion d’apprécier les différentes facettes de la culture algérienne et la richesse de son patrimoine.

La cérémonie d’ouverture de cette manifestation culturelle sera inaugurée samedi au théâtre Mohammed V à Rabat, par la présentation d’une chorégraphie intitulée « Et si on chantait l’Algérie » et cloturée, vendredi prochain, dans la même ville, par un concert de l’ensemble national algérien de musique andalouse.

Plusieurs films seront projetés durant cette semaine à l’instar de « Zabana » (2012) de Said Ould Khelifa, « Hors la loi » (2010) de Rachid Bouchareb, « Mascarades » (2007) de Lyes Salem, « L’envers du miroir » (2007) de Nadia Cherabi, « Parfums d’Alger » (2012) de Rachid Benhadj et « La maison jaune » (2008) de Amor Hakkar.

Le spectateur aura également l’occasion de faire connaissance avec le 4è art algérien à travers la présentation de la comédie « Metzeouedj Fi Otla » (un époux en vacances) de Mourad Senouci, pièce qui sera jouée dans les trois villes où se déroulera la manifestation.

Des concerts animés par une pléiade de chanteurs algériens de renom sont, d’autre part, prévus pour égayer les soirées des mélomanes et des amoureux de la musique algérienne.

Durant cette semaine, le public aura, en outre, l’occasion de s’intéresser aux différentes expositions d’arts plastiques, d’artisanat (bijoux et habits traditionnels, poterieà) mais aussi aux publications nationales de diverses maisons d’édition présentant les oeuvres d’auteurs algériens.

A travers une conférence animée par l’écrivain algérien Wassiny Laaredj, et la lecture de poèmes de Zineb Laouedj et Yacine Ouabed, le public aura l’opportunité de mieux appréhender la place qu’occupe la littérature dans la culture algérienne.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *