John Kerry reporte sa vite au Maroc et en Algérie

John Kerry reporte sa vite au Maroc et en Algérie

Les visites que devait effectuer en Algérie et au Maroc le secrétaire d’Etat américain John Kerry ont été reportées, le diplomate devant se rendre d’urgence à Genève pour des discussions sur le nucléaire iranien, a annoncé vendredi sa porte-parole.

« Le secrétaire d’Etat va reporter sa visite à Alger et Rabat », a déclaré Jen Psaki dans un communiqué.

M. Kerry, qui devait tenir des discussions stratégiques avec les deux pays, a interrompu sa tournée au Proche-Orient afin de s’impliquer dans les discussions sur le nucléaire iranien en cours à Genève.

« Nous attachons beaucoup d’importance à nos relations avec l’Algérie et le Maroc, et le secrétaire Kerry a hâte de diriger dans l’avenir les délégations américaines » pour un dialogue stratégique dans ces pays, a-t-elle précisé.

La porte-parole a ajouté que M. Kerry se rendrait aux autres rencontres « prévues au Moyen-Orient ». Le diplomate doit se rendre aux Emirats arabes unis durant le week-end, selon son agenda.

Alger avait annoncé le report de la visite de M. Kerry plus tôt dans la journée.

« Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a reçu vendredi après-midi une communication téléphonique du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, qui l’a informé que le président Barack Obama lui a demandé de se rendre à Genève dans le cadre des négociations en cours sur le programme nucléaire iranien », avait déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Amar Belani à l’agence APS.

Le secrétaire d’Etat américain doit ensuite rentrer à Washington pour rendre compte des discussions de Genève, avait ajouté le haut diplomate algérien.

M. Kerry a quitté vendredi Israël pour se rendre directement à Genève où la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton négocie depuis jeudi aux côtés des représentants des 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne plus l’Allemagne) un accord avec la délégation iranienne sur le programme nucléaire de l’Iran.

Les ministres européens des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni sont eux-aussi arrivés d’urgence à Genève.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *