Un jeune Suisse demande 11 millions de dollars pour la page officielle Facebook de Ferrari

Un jeune Suisse demande 11 millions de dollars pour la page officielle Facebook de Ferrari
0 commentaires, 06/04/2014, Par , Dans Couverture, Monde

Un jeune genevois a engagé une action en justice contre Ferrari, lui réclamant plus de 11 millions de dollars en dédommagement pour les droits d’exploitation de la page officielle Facebook de la marque italienne dont il est lui-même le fondateur en 2008.

Selon la défense, Sammy Wasem, 21 ans, a décidé de poursuivre le groupe italien devant un tribunal de Genève pour le travail accompli dans la création de sa page Facebook qui a rassemblé en l’espace d’un an 800.000 fans.

Ce grand succès a poussé le constructeur automobile à lui proposer d’en faire son fan’s club officiel, suite à quoi les deux parties ont coopéré plus de deux ans mais sans que son créateur initial en tire une quelconque contrepartie.

Si Ferrari en est devenue l’administrateur, Wasem n’a jamais formellement cédé ses droits à l’entreprise, précise son avocat, Gerald Page.

Le groupe italien a en revanche engrangé d’énormes bénéfices grâce notamment au magasin en ligne. C’est ainsi que le créateur de la page lui a demandé une compensation, ce que la marque a rejeté à un moment où elle comptait pas moins de 13 millions de fans sur le réseau social.

« Pis encore, Sammy a été tout simplement éjecté de la page Facebook et ne pouvait plus y avoir accès », déplore son avocat.

A son tour, le constructeur italien a déposé plainte contre son ancien collaborateur à Bologne pour « avoir utilisé abusivement l’image de la marque ».

Le jeune suisse s’apprête également à poursuivre à la fois la maison italienne et Facebook en justice aux Etats-Unis pour violation des droits d’auteur.

D’après la défense, « le montant du dédommagement sera défini en fonction des résultats financiers du magasin en ligne de Ferrari, mais ne peut être inférieur à 11 millions de dollars ».

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *