Italie: Un Marocain et un Nigerian agressés à l’arme blanche par des néo-nazis

Italie: Un Marocain et un Nigerian agressés à l’arme blanche par des néo-nazis

Deux immigrés africains, un Marocain et un Nigerian, ont été blessés à l’arme blanche par trois néo-nazis dans une tentative de crime raciste, dans la région des Marches, en Italie centrale, a rapporté mardi l’agence italienne Ansa.

Les agresseurs, deux étudiants et un ouvrier ont été mis aux arrêts par la police pour avoir poignardé sans raison ces deux ressortissants africains, après leur avoir tendu un guet-apens devant un kiosque à tabacs, selon l’agence.

Lors de la perquisition du domicile du chef présumé des agresseurs, la police a découvert des portraits d’Hitler et de Mussolini, a-t-on ajouté.

Les actes racistes sont devenus de plus en plus fréquents en Italie ces dernières années.

Le 13 décembre dernier, à Florence (Toscane) un quinquagénaire arrive dans un marché fréquenté par des ressortissants sénégalais, et ouvre le feu sur un groupe de vendeurs ambulants, tuant deux d’entre eux et en blessant trois autres, avant d’être arrêté par la police.

La montée de la xénophobie en Italie n’est pas seulement la conséquence de la crise économique. Aujourd’hui, de plus en plus d’utilisateurs de réseaux sociaux dont Facebook revendiquent ouvertement leur appartenance au fascisme, n’hésitant pas à publier le portait de Benito Mussolini.

Dans un récent rapport présenté au parlement italien, il est dit que le racisme et la discrimination raciale sont en augmentation en Italie en 2011 par rapport à l’année précédente.

Selon ce rapport, les principales victimes d’actes de discrimination raciale sont les ressortissants des pays d’Europe de l’est et des Balkans et des pays d’Afrique du nord.

« La discrimination s’exerce surtout, dans les médias et sur l’Internet, amplifiée par l’anonymat qui caractérise les réseaux sociaux », ont expliqué les rédacteurs du rapport.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *