Italie : Saisie de biens mafieux d’une valeur de 90 millions d’euros

0 commentaires, 14/01/2013, Par , Dans Flash

Des biens mafieux d’une valeur de 90 millions d’euros, appartenant au dangereux clan des Casalesi, qui fait partie de la mafia napolitaine (Camorra), ont été mis sous séquestre, lundi, par la police italienne, rapportent les médias.

Cette opération est la plus importante jamais réalisée contre ce clan dans la région de la Lazio (dont Rome est le chef-lieu), précise la même source.

Au titre des biens saisis figurent 20 sociétés, 26 fabriques, 28 lots de terrains, 19 véhicules dont 3 Ferrari, des titres financiers et d’autres biens mobiliers et immobiliers, qui se trouvent dans les provinces de Frosinone, de Latina, de Rome (Lazio-centre) et de l’Aquila (Abruzze-centre).

Le clan des Casalesi a été rendu célèbre par le livre de l’Italien Roberto Saviano, « Gomorra », et le film du même nom.

Selon un comptage de l’auteur, qui vit sous protection policière suite aux multiples menaces de mort qu’il a reçues, la Camorra a fait plus de 3.600 morts depuis 1979 et a donc « tué plus que n’importe quelle organisation, fait plus de victimes que l’ETA et l’IRA réunies, plus que la mafia russe, les familles albanaises, les Brigades rouges et tous les attentats commis en Italie pendant les années de plomb ».

Le chiffre d’affaires annuel du clan des Casalesi était évalué en 2010 par la Direction nationale antimafia (DIA) à près de 30 milliards d’euros.

La Camorra, dont le clan des Casalesi est la principale composante, est une nébuleuse de plusieurs dizaines de familles dont les activités – qui vont au-delà des frontières italiennes – concernent le trafic de drogue et d’armes, la prostitution, le racket, ou encore le trafic de déchets toxiques, les travaux publics et la grande distribution.

Outre la Camorra, les trois autres grandes familles mafieuses italiennes sont Cosa Nostra (Sicile), la Ndrangheta (Calabre) et la Sacra Corona Unita (Pouilles).

Mots Clefs:
Film

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *