Italie: arrestation d’un Marocain soupçonné de visées terroristes

Italie: arrestation d’un Marocain soupçonné de visées terroristes

La police italienne a arrêté jeudi matin à Brescia (nord) un jeune Marocain qui selon les enquêteurs animait des discussions sur le « jihad » sur internet et aurait envisagé des actions terroristes

, ont indiqué les médias italiens.

Au cours de l’enquête menée par la cellule antiterroriste à travers la surveillance de sites sur la thématique « jihad » (« guerre sainte »), la police a intercepté un message dans lequel le suspect, âgé de 20 ans et qui vit en Italie depuis l’âge de six ans, parlait d’une « mission jihad ».

Les enquêteurs excluent toutefois à ce stade son appartenance à une cellule ou un groupe terroriste actif en Italie.

Le jeune homme, accusé de maniement d’armes et d’explosifs à des fins terroristes, réunissait « des éléments préoccupants sur un projet terroriste » contre « des objectifs sensibles », selon le quotidien Il Corriere della Sera.

Parmi les documents saisis par la police figure notamment un plan de la synagogue de via della Guastalla à Milan, enregistré sur l’ordinateur du suspect et accompagné de commentaires sur les mesures de sécurité en vigueur sur le lieu de culte (voies d’accès, personnel de police…).

Le suspect était en contact essentiellement avec des personnes résidant à l’étranger: parallèlement à l’arrestation de Brescia, la police de Londres a interpellé une femme qui dialoguait avec le jeune Marocain.

Ce dernier avait en outre créé sur le réseau social Facebook des groupes dont les membres pouvaient partager des informations sur l’usage des armes et sur l’assemblage d’engins explosifs avec des composants chimiques en vente dans le commerce.

Mots Clefs:
Marocains

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *