Italie : 1 mois de prison pour avoir giflé son fils

Italie : 1 mois de prison pour avoir giflé son fils

Un père a été condamné à un mois de prison pour avoir giflé son fils de six ans, qui refusait de faire ses devoirs, rapportent les médias italiens.

L’homme, un quinquagénaire originaire de la province d’Arezzo, a été accusé d' »abus de moyens de correction »‘ et a écopé également d’une amende à verser à la mère (son ex-épouse) de l’enfant.

Le juge l’ayant condamné a, toutefois, décidé de suspendre la peine. La gifle a, donc, servi de leçon plus au père qu’à l’enfant.

Par ailleurs, les médias italiens évoquent un autre cas qui remonte à 2011 quand un père italien avait été condamné à payer une amende de 700 euros pour « mauvais traitement » infligé publiquement à son fils dans une rue de Stockholm, en Suède.

Le père avait passé deux jours en détention avant d’être libéré, rappelle la même source, faisant observer que la Suède est le premier pays à interdire, en 1979, les punitions corporelles infligés aux enfants.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *