Israel / Palestine : Ban Ki-moon exige la fin des « provocations » sur l’esplanade des Mosquées

Israel / Palestine :  Ban Ki-moon exige la fin des « provocations » sur l’esplanade des Mosquées
0 commentaires, 13/10/2014, Par , Dans Couverture, Monde

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a exigé lundi la fin des « provocations » sur l’esplanade des Mosquées et jeté une nouvelle pierre dans le jardin du Premier ministre israélien lors d’une visite où les crispations se sont étalées au grand jour.

Lors de sa première visite en Cisjordanie et en Israël depuis la guerre dans la bande de Gaza, qui avait déjà exacerbé les tensions entre Israël et les Nations unies, M. Ban n’a pas seulement condamné une nouvelle fois « fermement la poursuite des activités de colonisation d’Israël ».

Sur un ton inhabituel, il s’est aussi dit « profondément inquiet des provocations répétées sur les lieux saints de Jérusalem. Elles ne font qu’aviver les tensions et elles doivent cesser ».

M. Ban n’a pas accusé Israël nommément ni évoqué explicitement l’esplanade des Mosquées, site extrêmement sensible vénéré à la fois par les musulmans et les juifs et à nouveau théâtre le jour même d’affrontements entre jeunes Palestiniens et policiers israéliens.

Mais, lors de leur rencontre dans l’après-midi, Benjamin Netanyahu ne s’est pas privé de s’inscrire en faux. Il ne s’est pas privé non plus, lors d’une apparition commune devant la presse, de contredire ouvertement des propos tenus la veille par M. Ban sur le fait que l’occupation israélienne serait l’une des « causes profondes » de la guerre à Gaza.

Il a même accusé certains responsables des Nations unies d’avoir, pendant la guerre à Gaza, restitué au Hamas des roquettes qu’ils avaient découvertes dans des écoles onusiennes et que l’organisation radicale islamiste combattue par Israël aurait entreposées là.

Mots Clefs:
Palestine

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *