Incident lors de l’enterrement de la femme de Abdeslam Yassine leadeur d’Al Adl wal Ihsane (VIDEOS)

Les forces de l’ordre marocaines ont tenté jeudi de barrer la route au cortège qui accompagnait au cimetière la dépouille de la veuve du fondateur d’Al Adl wal Ihsane, la mouvance islamiste interdite mais tolérée dans le pays, selon plusieurs médias locaux.

Le corps de Khadija El Malki, décédée mercredi, était transporté pour être enterrée au côté de son mari, cheikh Abdeslam Yassine, au cimetière Achouhada, lorsque « plus d’une centaine d’agents » des forces de l’ordre ont voulu barrer la route au cortège.

Des incidents ont ensuite éclaté, selon les sites de l’hebdomadaire Tel Quel et du quotidien Akhbar al-Youm. Une fois le calme revenu et un accord trouvé entre les deux parties, les funérailles ont finalement pu avoir lieu, selon les mêmes sources.

Dans un communiqué, la préfecture de Rabat a justifié l’intervention policière en affirmant que des membres de la mouvance islamiste avaient « creusé la tombe sans respecter le règlement interne du cimetière ».

Les membres d’Al Adl wal Ihsane (AWI/ »Justice et bienfaisance ») ont, eux, fait valoir qu’ils disposaient « d’une autorisation des autorités pour enterrer » la défunte à cet emplacement.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *