Hercule contre Hermès : 2M condamnés à verser 80.000 dirhams

Hercule contre Hermès : 2M condamnés à verser 80.000 dirhams

La chaîne publique 2M et le réalisateur Mohamed Ulad ont été condamnés lundi à verser plus de 7.000 euros de dédommagement à un héritier de la maison de luxe Hermès, pour la diffusion au Maroc du documentaire « Hercule contre Hermès ».

Ce film fait le récit de dix années de conflit entre une famille de paysans –dont l’un des fils est surnommé « Hercule »– qui vivent aux abords d’une magnifique plage au sud de Tanger, et leur voisin, Patrick Guerrand-Hermès.

En mars, M. Guerrand-Hermès, invoquant une atteinte au respect de sa vie privée et à l’image de ses biens, avait obtenu devant le tribunal de grande instance (TGI) de Paris que certaines scènes soient floutées lors de la diffusion sur la chaîne franco-allemande Arte.

« Hercule contre Hermès » avait préalablement été diffusé sur 2M au Maroc et un tribunal de Casablanca a condamné lundi le directeur général de la chaîne ainsi que M. Ulad à verser 80.000 dirhams (7.100 euros) de dommages et intérêts à M. Guerrand-Hermès.

Lors du procès, l’avocat de M. Guerrand-Hermès avait expliqué que le film avait « porté atteinte à l’honneur et la réputation » de son client, tandis que la défense avait rétorqué que le documentaire « n’attaquait nullement » l’intéressé.

Contacté par l’AFP, M. Ulad avait réfuté avoir tourné un documentaire « partisan ». « Je ne comprends pas ces procès à répétition contre ma personne ou contre ce film. On en est maintenant à une dizaine », avait-il déploré.

Selon le documentaire M. Guerrand-Hermès a acheté parcelle après parcelle des terrains en vue d’un projet immobilier, mais n’est pas parvenu à convaincre la famille d’Hercule de lui vendre ses terres.

Les avocats de l’entrepreneur français dénoncent une « fiction » et affirment que le terrain en litige appartient juridiquement à leur client « depuis 2002 ».

Mots Clefs:
Maroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *