Hamid Chabat : Le Parti de l’Istiqlal va militer de l’intérieur du gouvernement pour le changement

Hamid Chabat : Le Parti de l’Istiqlal va militer de l’intérieur du gouvernement pour le changement
0 commentaires, 26/02/2013, Par , Dans Politique

Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, M. Hamid Chabat a indiqué, lundi à Sidi kacem, que son parti va militer de l’intérieur du gouvernement pour le changement et contre la corruption.

M. Chabat, qui présidait un meeting à Sidi Kacem pour soutenir le candidat de son parti aux élections partielles du 28 février, M. Mohamed El Hafed,

a ajouté que le role de son parti au sein du gouvernement est de préserver les acquis, promouvoir l’emploi des jeunes et s’opposer à toute augmentation des prix, particulièrement des produits subventionnés et des factures d’eau et d’électricité.

A ce propos, Chabat a exclu toute réforme de la caisse de la compensation aux dépens des catégories pauvres.

Concernant la réforme de la caisse de retraite, M. Chabat a indiqué que 70 pc des marocains ne disposent ni de retraite, ni de couverture médicale, ajoutant que son parti est en faveur de la protection sociale pour tous les marocains.

Appelant à tirer les leçons de ce qui se passe dans certains pays arabes, M. Chabat a souligné que s’il y a un pays qui vit réellement le printemps c’est bien le Maroc, à travers le processus démocratique en cours.

Le secrétaire général du PI a, par ailleurs, indiqué que toute intervention dans les élections partielles de jeudi prochain serait une atteinte à ce processus, appelant à la mise en place d’une « commission neutre » pour superviser la campagne électorale à Sidi Kacem.

M. Chabat était accompagné de plusieurs membres du comité exécutif du parti, du secrétaire général de la jeunesse istiqlalienne et du député Abdallah Bakkali. Ces derniers ont insisté, dans leurs interventions, sur les qualités de leur candidat et indiqué que le combat de leur parti dans la circonscription électorale de Sidi Kacem est un combat politique et d’idées et que cette circonscription a toujours été un fief du Parti de l’Istiqlal.

Le candidat du parti de l’Istiqlal, M. Mohamed El Hafed est le frère de M. Abdellah El Hafed, dont le siège à la chambre des Représentants a été invalidé par le Conseil constitutionnel.

Au total, sept candidats se disputeront, le 28 février le siège vacant dans la circonscription de Sidi Kacem. Il s’agit, outre Mohamed el-Hafed, de MM. Boubker Ben Zeroual, du Mouvement Populaire, Abdenbi Aidoudi du Parti de l’Environnement et du Développement Durable, M. Hamid Oudina du Parti de la Société Démocratique, Abdenbi Saligan du parti du Progrès et du Socialisme, Driss Kaissi du Rassemblement National des indépendants, et de Mohamed Errouzi du Parti de la Réforme et du Développement.

Ces élections partielles auront lieu dans d’autres circonscriptions électorales où des sièges à la chambre de représentants avaient été invalidés par le Conseil constitutionnel.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *