Google Adsense contre la violence.. dirigée contre Israël

Google Adsense contre la violence.. dirigée contre Israël
0 commentaires, 30/03/2015, Par , Dans Couverture, Monde

Gagner de l’argent avec Google Adsense est la première chose à laquelle pense un blogueur ou un créateur de sites d’informations. Pour gagner de l’argent, c’est simple : vous vous inscrivez à Adsense, vous placez des bannières proposés et à chaque fois qu’une personne cliquera sur cette « bannière », vous gagnerez un pourcentage en dollars.

Mais dans la pratique, il existe d’autres conditions pour toucher cet argent. Une d’entre elles est capitale. Même si elle est latente, dans ce sens où Adsense ne la sort qu’en cas de besoin. C’est un peu le revers de Google Adsense.

La régie du plus grand moteur de recherche bannit la violence sous toutes formes. Elle n’accepte pas des images ou des écrits qui exhibent la violence. J’ai été « puni » pour cette raison. Adsense me demande de supprimer les images et l’article « incriminés ». Je m’exécute.

La « punition » continue. Mon compte Adsense est resté suspendu parce que j’ai publié un article illustré par une photo du drapeau d’Israël.

Un autre article qui parle de la mafia israélienne qui se refuge au Maroc pour fructifier son business, a été le comble pour les administrateurs de la régie.

Bonjour,

Merci de nous avoir envoyé votre réclamation. Sachez que nous avons examiné avec attention le site ibergag.com et que vos remarques ont été prises en compte. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de réactiver la diffusion des annonces sur votre site pour le moment. En effet, celui-ci ne respecte toujours pas le règlement de notre programme.

Exemple de page non conforme au règlement : http://ibergag.com/le-maroc-devient-une-terre-daccueil-pour-les-mafieux-israeliens/

J’ai compris tardivement que Adsense est contre la violence et la violence dirigée contre Israël. Même si les faits affirment et réaffirment que ce pays commet des crimes contre l’humanité. Cela donne une idée patente sur le tour de table de ce moteur de recherche et ses régies qui a pris en quelques années seulement de l’ampleur en écrasant des moteurs de recherche plus anciens comme Yahoo.

Mots Clefs:
MarocMarocains

À propos Amine Kabbaj

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *