Gaza : 18 morts et 120 blessés dans des bombardements israéliens

Gaza : 18 morts et 120 blessés dans des bombardements israéliens

Au moins 18 Palestiniens, dont la femme et l’enfant d’un chef militaire du Hamas, ont été tués et 120 autres blessés dans des bombardements de l’aviation israélienne sur Gaza depuis la rupture, la veille, de la trêve, ont annoncé mercredi des sources médicales locales.

La femme et le bébé de sept mois de Mohammed Deif, le chef des Brigades al-Qassam, la puissante branche armée du Hamas qui contrôle Gaza, ont péri mardi soir dans un raid qui a également tué une femme et un garçon de 14 ans, a annoncé le porte-parole des services d’urgence de Gaza, Ashraf Al-Qodra.

Huit Palestiniens, dont trois enfants et une femme enceinte, ont été tués peu avant l’aube mercredi lors d’un raid israélien contre une maison de Deir El-Balah, alors que dabs la région de Zeitoun, un enfant, âgé de quatre ans, et un homme âgé d’une vingtaine ont été tués, a-t-il ajouté.

Quatre autres Palestiniens ont été tués dans trois frappes distinctes, dont deux par le tir d’un missile contre leur motocyclette à Beit Lahiya, dans le nord de l’enclave.

Ces nouveaux raids portent à plus de 2.036, le nombre de Palestiniens tués depuis le début de l’offensive israélienne contre la Bande de Gaza, le 8 juillet dernier. D’après les services d’urgence de Gaza cette agression a également fait et moins10.300 blessés et des milliers de Palestiniens déplacés.

Mots Clefs:
Palestine

À propos François Deville

Un Commentaire

  1. Moshė
    août 21st, 2014 0:36

    bravo tsahal !

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *