France/Maroc: cinq projets retenus en matière de « coopération décentralisée »

France/Maroc: cinq projets retenus en matière de « coopération décentralisée »
0 commentaires, 30/10/2012, Par , Dans Economie

Cinq projets ont été retenus mardi dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Maroc et la France, ouvrant la voie à un soutien financier à ces programmes, a-t-on appris auprès des responsables d’un comité de pilotage qui s’est réuni à Rabat.

Le dispositif de soutien à la coopération décentralisée franco-marocaine comprend un financement à hauteur d’environ deux millions d’euros sur trois ans (1,2 M EUR par la France et près d’un million par le Maroc).

Après l’adoption de quatre projets initiaux en février, cinq nouveaux programmes ont été retenus par un comité de pilotage composé d’une vingtaine de responsables français et marocains.

Il s’agit de projets de coopération entre Tanger-Tétouan (nord) et la région Provence-Alpes-Cote d’Azur (Paca) sur le thème de « l’économie sociale et solidaire », ou encore entre la région Champagne-Ardennes et celle de l’Oriental, pour la mise en valeur du patrimoine de cette dernière.

« Entre l’acte 3 de la décentralisation en France et le projet de régionalisation au Maroc, les deux pays sont en résonance », a fait valoir l’ex-ministre Charles Josselin, membre du comité au même titre que Jean-Paul Bachy, président de la commission internationale de l’Association des Régions de France (ARF).

Au total, 277 dossiers ont été réceptionnés. Après les neuf premiers projets retenus, quinze autres devraient être validés dans un proche avenir.

La tenue d’Assises de la coopération décentralisée, comme celles qui avaient eu lieu en 2009 à Agadir (sud), est aussi à l’étude, afin de permettre la rencontre entre plusieurs centaines d’élus locaux français et marocains.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *