France: un professeur frappé par un lycéen après une divergence sur le Maroc

France: un professeur frappé par un lycéen après une divergence sur le Maroc

Un enseignant d’un lycée de Bordeaux (sud-ouest de la France) a été roué de coups cette semaine par un de ses élèves, âgé de 18 ans, à l’issue d’un désaccord sur le contenu d’un cours évoquant le système politique du Maroc, a indiqué jeudi le proviseur.

L’élève du lycée professionnel Trégey a assené à son enseignant des claques et des coups avant d’être interpellé, selon la police.

Le proviseur de l’établissement Dominique Margueritat a évoqué un différend sur le « système politique du pays dont est originaire l’élève, le Maroc », une « situation pédagogique banale n’ayant rien à voir avec la religion ».

Selon une source proche de l’enquête, « Ils auraient été en désaccord sur certaines personnalités du monde arabe », « mais il ne semble pas qu’il y ait eu de provocation » de la part de l’enseignant.

L’élève bordelais doit faire l’objet d’une comparution dans les prochains mois devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour « violences sur personne chargée d’une mission de service public et dégradations ».

Il s’agit de la deuxième agression connue d’un enseignant depuis la rentrée, alors que mardi également une professeure a été giflée par la mère d’un élève en désaccord avec une remarque dans son cahier de correspondance, dans un collège près de Poitiers (centre).

Cet incident a suscité « la plus vive indignation » du ministre de l’Education nationale Vincent Peillon, qui a jugé de tels comportements « inqualifiables ».

Mots Clefs:
Maroc

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *