France : Un chaton victime de la rage pourrait provenir du Maroc

France : Un chaton victime de la rage pourrait provenir du Maroc

Un chaton victime de la rage à l’origine d’une alerte sanitaire déclenchée à Argenteuil, dans la région parisienne, pourrait provenir du Maroc, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture.

« La personne qui a ramené le chat en France a été a priori identifiée », a indiqué à l’AFP à Cergy M. Gilles Prieto, directeur de cabinet du préfet du département du Val-d’Oise, selon lequel « une grande partie des incertitudes a été levée ».

Le chaton, trouvé le 25 octobre à Argenteuil par des particuliers et mort de la rage le 28 octobre, aurait été « recueilli par des gens qui se trouvaient à Casablanca », puis amené par avion, via l’aéroport d’Orly, près de Paris, a précisé M. Prieto.

Si cette hypothèse se confirmait, les personnes à l’origine de l’introduction de l’animal, et qui intéressent désormais la police, pourraient faire l’objet de poursuites, pour n’avoir pas respecté la réglementation en matière d’importation d’animaux en France.

« L’animal aurait été ramené seul, il n’était pas accompagné d’une portée. Il reste à déterminer la date exacte du voyage, sans doute située entre fin septembre et le 20 octobre », a ajouté M. Prieto.

Après la découverte de ce cas de rage, confirmé par l’institut Pasteur, une enquête épidémiologique a été ouverte, pour identifier l’ensemble des personnes ayant été pu être contaminées par l’animal.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *