Film contre l’Islam : YouTube bloqué pendant un mois en Egypte

Film contre l’Islam : YouTube bloqué pendant un mois en Egypte

Un tribunal administratif égyptien a ordonné, samedi, la suspension de l’accès à YouTube pendant un mois, suite à la diffusion du film blasphématoire envers l’Islam et le prophète « Innocence of Muslims ».

Cette décision est « intervenue après la violation du site américain des décisions administratives ordonnant l’interdiction de ce film, a précisé la Cour.

Dans ce sens, le tribunal administratif a demandé au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour bloquer l’accès au site pendant un mois.

Fin janvier, la justice égyptienne avait condamné à la peine capitale sept coptes égyptiens pour leur implication dans la production et la diffusion de ce film.

La Cour a également condamné à cinq ans de prison ferme le pasteur américain Terry Jones, qui a dit avoir été contacté par le réalisateur du film pour promouvoir la vidéo, qui a déclenché de violentes manifestations dans plusieurs pays du monde islamique.

En septembre dernier, la justice avait aussi lancé un mandat d’arrêt contre ces personnes, dont Nikola Basseley Nakoula, un copte égyptien vivant en Californie et identifié par les autorités fédérales américaines comme la principale personne à l’origine du film.

Ces personnes étaient accusées d' »insultes à la religion islamique et au prophète, et incitation à la haine religieuse ».

Elles étaient poursuivies également pour atteinte à l’unité nationale, insulte et attaque publique de l’islam ainsi que diffusion de fausses informations.

Le film amateur « Innocence of Muslims » (« Innocence des musulmans »), réalisé en Californie et diffusé sur Internet, a déclenché de violentes manifestations contre des représentations diplomatiques américaines au Yémen, en Egypte, en Libye et au Soudan.

Ces attaques ont coûté la vie notamment à l’ambassadeur des Etats-Unis à Benghazi et trois autres américains.

Mots Clefs:
Film

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *