Fièvre Ebola : Le Maroc renforce son dispositif de contrôle sanitaire

Fièvre Ebola : Le Maroc renforce son dispositif de contrôle sanitaire

Le Maroc a annoncé mardi avoir renforcé son dispositif de contrôle sanitaire aux frontières, en particulier à l’aéroport de Casablanca, l’un des principaux hubs d’Afrique, en raison de l’importante épidémie de fièvre Ebola en Guinée.

« Par mesure de précaution », le ministère de la santé a renforcé « le contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée, (…) notamment l’aéroport Mohammed-V de Casablanca », selon un communiqué cité par l’agence officielle MAP.

Ces mesures prévoient une « surveillance médicale des voyageurs en provenance de pays touchés par cette flambée épidémique et qui présentent des signes de fièvre hémorragique », a ajouté le ministère en précisant que le Maroc n’avait enregistré aucun cas de cette maladie.

Depuis janvier, la Guinée est en proie à une épidémie de fièvre hémorragique virale qui a tué 78 personnes « sur 122 cas suspects » dénombrés jusqu’au 29 mars.

Selon Médecins sans frontières (MSF), il s’agit d’une « épidémie sans précédent » en Afrique de l’Ouest du virus Ebola, hautement contagieux et le plus souvent mortel, dont deux cas ont été confirmés au Liberia voisin.

L’aéroport de Casablanca, principale plate-forme aéroportuaire pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest, dispose de liaisons quotidiennes avec Conakry, la capitale guinéenne.

Mots Clefs:
AfriqueMarocsanté

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *