Fès : manifestation contre la violence à l’université

Fès : manifestation contre la violence à l’université

Des dizaines de personnes, pour la plupart des islamistes, ont manifesté mardi à Rabat contre les violences à l’université après de récents affrontements ayant provoqué le décès le d’un étudiant à Fès.

« L’université est pour les études, pas pour le terrorisme » ou « Non à la violence à l’université », scandaient les manifestants.

Un étudiant islamiste âgé de 21 ans, Abderrahim Hasnaoui, a été mortellement atteint au cours de violents affrontements au sabre et au couteau ayant opposé jeudi des étudiants d’une formation de la gauche radicale à des islamistes dans l’enceinte de l’université de Fès, centre du Maroc.

« Nous dénonçons la violence au sein des universités et appelons à ce que ces mouvements soient considérés comme +terroristes+ par les autorités », a dit à l’AFP l’un des manifestants.

Huit étudiants ont été arrêtés au lendemain de ces affrontements et « seront présentés devant la justice », selon un responsable du ministère de la Justice.

Les universités marocaines sont souvent le théâtre de violents affrontements entre étudiants de différentes tendances politiques.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *