Fès : les petits-taxis paralysent le centre-ville

Fès : les petits-taxis paralysent le centre-ville
0 commentaires, 28/01/2012, Par , Dans Régions

Le centre-ville de Fès a été paralysé, vendredi en fin d’après-midi, suite au débrayage des conducteurs de petits-taxis qui appellent à la satisfaction de leur revendications socioprofessionnelles.

Au total quelque 240 conducteurs de petits-taxis rouges se sont rassemblés dans les principales artères de la ville et devant le siège de la Wilaya pour dénoncer la dégradation de leur situation socioprofessionnelle. « Nous avons donc décidé d’occuper la rue pour nous faire entendre et satisfaire nos revendications légitimes. On est encore loin des desseins escomptés », ont déclaré à la MAP des chauffeurs grévistes affiliés au collectif des syndicats et associations des taxis rouges de Fès.

Et d’ajouter « nous dénonçons en premier lieu la non-transparence dans l’octroi des agréments et le mutisme des autorités locales face à nos revendications légitimes. Nous devons assainir le secteur et nous ne voulons plus être marginalisés ».

Les chauffeurs qui protestent également contre l’augmentation du coût des controles techniques de leurs véhicules, revendiquent entre autres l’annulation de la visite médicale imposée annuellement.

Les grévistes affiliés au collectif des syndicats et associations des taxis rouges de Fès préviennent, par ailleurs, d’observer d’autres arrêts de travail s’ils n’obtiennent pas de réponse de la part des autorités locales.

Pour les autorités locales, « les chauffeurs de taxis ont imposé leurs règles et paralysé le trafic de la ville ». Selon eux, des réunions hebdomadaires se tiennent à la Wilaya pour satisfaire les revendications de cette catégorie de la société et arriver à un accord conformément à la loi et aux dispositions du code de la route.

Mots Clefs:
FèsMaroc

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *