Fès : Johnny Clegg et Youssou N’Dour rendent hommage a Nelson Mandela

Fès : Johnny Clegg et Youssou N’Dour rendent hommage a Nelson Mandela

Les légendes africaines Johnny Clegg et Youssou N’Dour ont rendu un hommage festif au héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela, dimanche soir à Fès, la capitale spirituelle du Maroc, où se tient la 20e édition du « Festival des musiques sacrées ».

Le jour même où la famille de l’ex-président sud-africain annonçait la fin de sa période de deuil, plusieurs milliers de personnes ont participé à ce vibrant hommage musical dans le cadre grandiose de la cité idrisside, dont l’ancienne médina figure au patrimoine de l’humanité.

« Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme »: le spectacle a débuté par un moment de recueillement, avec la lecture du poème « Invictus » de William Ernest Henley, que Mandela avait coutume de réciter en prison.

Mais une fois Johnny Clegg sur scène, le public métissé de « Dar Makina » –ancienne manufacture à la porte néo-classique monumentale– n’a pas tardé à faire la fête et dansé sur les rythmes du « zoulou blanc ».

« Merci pour cet hommage à un grand homme qui a joué un rôle important dans ma vie et dans celle du monde », a conclu en français l’artiste de 61 ans, après avoir interprété « asimbonanga », tube planétaire des années 80 dédié à Nelson Mandela alors qu’il était emprisonné à Robben Island.

L’hommage s’est fait encore plus festif avec Youssou N’Dour, un habitué des « musiques sacrées », le doyen des festivals marocains qui fête son 20e anniversaire (13-21 juin).

Mots Clefs:
FèsMaroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *