Fès : 4 etudiants arrêtés dans des affrontements avec la police dans une université

Fès : 4 etudiants arrêtés dans des affrontements avec la police dans une université

Quatre étudiants, soupçonnés d’avoir participé aux violents affrontements qui ont eu lieu jeudi à l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, faisant un mort et deux blessés, ont été interpellés dimanche, a-t-on appris de source policière.

Ces nouvelles interpellations portent à huit le nombre d’étudiants qui ont été arrêtés dans le cadre de ces incidents ayant opposé à la faculté des sciences les factions « Attajdid Tollabi » et « Annahj Dimocrati Al Qaidi », selon la wilaya de Fès.

Dimanche, quatre étudiants ont été déférés par la police judiciaire devant le procureur général près la cour d’appel de Fès qui a décidé de les présenter au juge d’instruction.

Trois d’entre eux, accusés notamment d' »homicide volontaire avec préméditation », ont été placés en détention préventive à la prison Ain Kadous, alors que le quatrième mis en cause a été libéré, a-t-on indiqué de source judiciaire.

L’étudiant Abderahim Hasnaoui, qui a été tué lors de ces affrontements, avait été inhumé samedi dans la localité d’El Jerf, près d’Errachidia, en présence notamment du chef du gouvernement Abdelilalh Benkirane.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *