Femen Tunisie : quatre mois de prison

Femen Tunisie : quatre mois de prison

Trois Femen ont été condamnées mercredi en Tunisie à quatre mois de prison pour une action seins nus.
Les deux Françaises et l’Allemande, emprisonnées depuis le 29 mai, devront purger une peine de « quatre mois et un jour de prison ferme pour atteinte aux bonnes moeurs et à la pudeur », a déclaré leurs avocats, Souhaib Bahri.

Le juge a cependant refusé la demande de constitution de partie civile de 14 associations islamiques.

Pour Inna Shevchenko, la dirigeante de Femen, cette lourde peine va mener à de nouvelles actions à Tunis.

« Nous sommes très en colère après ce verdict très dur et nous allons poursuivre nos actions en Tunisie, nous les préparons déjà, nous allons les élargir, les multiplier. On ne va pas s’arrêter », a-t-elle martelé.

Les avocats français des Femen, Patrick Klugman et Yvan Terel, ont de leur coté exprimé leur « consternation ».

Dans la matinée, ils avaient prévenu qu’en cas de maintien en détention de leurs clientes, leur objectif serait de renforcer « la mobilisation internationale (en faveur des Femen) surtout dans la perspective de la venue de François Hollande », le président français dont une visite à Tunis se préparerait pour début juillet.

Les trois militantes de Femen avaient été arrêtées lors d’une manifestation seins nus à Tunis en soutien à une camarade tunisienne emprisonnée, Amina Sboui.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *