États-Unis : Hillary Clinton se lance dans la course à la Maison Blanche

États-Unis : Hillary Clinton se lance dans la course à la Maison Blanche
La démocrate Hillary Clinton a annoncé dimanche sur internet qu’elle fera partie de la course à la Maison Blanche et qu’elle retenterait de devenir la première femme à diriger les États-Unis.

 
C’est dans une vidéo diffusée sur le site hillaryclinton.com puis sur Twitter et Facebook qu’Hillary Rodham Clinton, 67 ans, ancienne Première dame, sénatrice et secrétaire d’État, a officialisé sa seconde candidature aux primaires démocrates. En 2008, elle s’était déjà présentée mais elle avait essuyé un revers face à Barack Obama.
 
« Je suis candidate à la présidence », déclare-t-elle, debout et souriante, dans un clip d’un peu plus de deux minutes, où elle n’apparaît qu’à la fin, après des témoignages d’Américains de la classe moyenne.
 
Dans ce clip, elle affirme que « les Américains se sont battus pour surmonter les difficultés économiques. Mais ceux qui sont au sommet sont toujours favorisés ».
 
« Les Américains ordinaires ont besoin d’une championne. Je veux être cette championne », poursuit Hillary Clinton. « Je pars sur le terrain pour gagner votre voix », ajoute-t-elle.
 
Le clip est loin de définir un programme ou même une vision, mais il donne un aperçu sur le ton de la campagne.
 
Hillary Clinton est pour l’instant la seule candidate déclarée en vue de l’élection présidentielle de novembre 2016.
 
« Elle a des atouts imbattables. Elle a une expérience hors norme, elle a été de toutes la campagnes, a été première Dame, secrétaire d’Etat. Elle est aussi imbattable pour lever de l’argent », dit Leah Pisar, ancienne conseillère de Bill Clinton, à propos d’elle.
 
Le président Barack Obama a déclaré depuis le Sommet des Amérique au Panama qu’elle ferait « une excellente présidente ». « Elle a été un soutien formidable lors de l’élection présidentielle. Elle a été une secrétaire d’Etat exceptionnelle. C’est mon amie », a-t-il déclaré.
 
Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, lui aussi, a rendu hommage à Hillary Clinton et a assuré qu’elle « a accompli un travail formidable pour reconstruire les alliances qui avaient été réduites en pièces au fil des années précédentes ».
 
Et pour Shawn J. Parry-Giles, professeure de communication à l’Université du Maryland et auteure d’un livre sur l’image d’Hillary Clinton, « C’est sans précédent d’avoir une femme, n’ayant pas servi dans l’armée, et ayant plus d’expérience de politique étrangère que tous les candidats à la présidentielle de l’histoire récente à l’exception peut-être de George W. Bush ».
Mots Clefs:
USA

À propos Boughanbour Salma

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *