Et maintenant… la priorité, c’est toujours le TGV, ou plutôt le tunnel du Tichka ?

Et maintenant… la priorité, c’est toujours le TGV, ou plutôt le tunnel du Tichka ?
1 commentaire, 10/09/2012, Par , Dans Chroniques, Couverture

L’ancien président français Nicolas Sarkozy nous a-t-il « condoléancés » après la catastrophe du Tichka ? Assurément non, bien qu’il eut dû en principe le faire, et même plus encore, en nous présentant ses excuses, lui qui nous a fourgués ce grand jouet qui a pour nom le TGV, un machin que nous avons acheté les yeux fermés, laissant nos compatriotes trépasser sur des routes du Moyen-âge.

La région dans laquelle un autocar a basculé dans le ravin, occasionnant près d’une cinquantaine de morts, a fait l’objet voici longtemps d’un projet – sur le papier du moins – qu’on appela alors le tunnel du Tichka ; ce tunnel devait passer sous les montagnes pour offrir plus de sécurité aux passagers des véhicules qui l’emprunteraient, leur évitant ainsi la montage et ses lacets, et les libérant de la nécessité de rédiger des testaments à chaque fois qu’ils devaient prendre cette route.

Le projet du tunnel du Tichka moisit dans les tiroirs depuis l’aube de l’indépendance, car les gens, depuis ces temps reculés, mourraient dans ces montagnes, d’une manière récurrente ; c’est pour cette raison que la route en question a été appelé le Chemin car, quiconque s’y engageait ne savait jamais s’il allait passer en paix, ou y trouver la paix éternelle…

Dans la funeste sortie de route en ce jour triste, la route en question prend la forme d’un serpent enroulé… et même un serpent, quand il se contorsionne ou s’enroule, il ne le fait pas de cette façon. En revanche, il serait plus juste de dire que la forme de cette route ressemble aux politiques qui ont été celles de nos responsables depuis l’indépendance, des politiques qui éludent, évitent, tergiversent et serpentent, parfois venimeuses … un peu comme cette politique étrange qui nous a précipité sur l’achat du TGV en un temps record, alors que le tunnel du Tichka reste à prendre la poussière dans ses tiroirs rongés depuis près de 60 ans.

Le ministre du Transport et de l’Equipement dit que le tunnel du Tichka est un projet qui a un coût, et ce coût est de 1.000 milliards… En déclarant cela, il réduit d’autant les espoirs de voir un jour ce tunnel creusé. Mais ce ministre était bien cet homme qui – dans un autre temps il est vrai – luttait des mains et des pieds contre l’idée du TGV avant que, devenant un jour ministre, il n’avale sa langue. Et probablement ses dents aussi. Le tunnel du Tichka coûtera cher…

Le ministre de l’Equipement est membre du PJD ; ce parti, quand il s’agitait encore dans l’opposition, avait dit de ce projet ce que Bacchus n’aurait jamais osé dire de la Sobriété… Mais une fois aux affaires, le TGV est devenu un projet incontournable. Les gens du parti ont de toute évidence trouvé que PJD et TGV sont deux choses finalement assez proches, dont les noms avaient la même consonance.

Le PJD est décidément un parti bizarre, mais ses membres, eux, ne sont en tous les cas pas des anges… de simples créatures qui apprennent un métier, exactement comme le coiffeur qui s’exerce à sa tâche sur le crâne d’un gueux.

Mais dans tous les cas de figure, on ne peut évoquer la tragédie du Tichka autrement que comme un scandale national, car il s’agit d’un accident qui réunit tous les éléments dont l’absence l’aurait précisément évité. Un scandale qui nous aura montré cet autre Maroc, celui que nous ne voyons pas à la télé, ce Maroc qui n’est pas « le plus beau pays du monde », mais « le coin plus dangereux de la planète ».

Le drame du Tichka a donc réuni tous les aspects de la corruption, morale et matérielle et dans le sens premier du terme : un projet mort-né depuis 60 ans, des véhicules au délabrement avancé qui ne sont controlés par rien ni personne, l’argent indu que touchent policiers et gendarmes sur les routes, des conducteurs qui conduisent des gens innocents vers la mort parce qu’ils ne dorment pas plus de deux heures par jour, et d’autres chauffeurs qui travaillent en état d’ébriété ou après avoir inhalé toutes sortes de drogues… et ainsi de suite dans un pays que les optimistes nous accusent de critiquer parce que nous n’en connaîtrions pas la valeur.

Ceux qui ont perdu la vie dans cet effrayant accident, et dans d’autres qui lui ressemblent, ne sont pas morts en raison de l’état des routes seulement, mais aussi en raison de la corruption qui sévit… parce que le gendarme et/ou le policier qui prend de l’argent d’un chauffeur soûl ou drogué doit être considéré comme un criminel de guerre et non pas comme un vulgaire flic corrompu… parce que les propriétaires de ces engins qui les font circuler sans les entretenir doivent être traqués comme des criminels complices de « préparation de scène de crime »… et parce que les responsables qui enterrent les projets doivent être eux-mêmes enterrés.

Et donc, une fois encore, nous répétons la question du début (et du débat) : « Et maintenant, Messieurs-qui-savaient-tout, dites-nous encore, de grâce, qui doit passer en premier… le tunnel du Tichka ou le TGV ?

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Un Commentaire

  1. .doudou
    septembre 10th, 2012 13:46

    et en quoi la construction de l’un empêche l’autre ?

    l’un a créé un nombre impressionant de postes de travail .a été financé par divers donnateurs dontl’Arabie saoudite et certains pays du golf .la participation de l’Etat est minime .
    on a déja lu des critiques en ce qui concerne les tramways de Rabat et en suite de Casa .des rumeurs à la mise en marche de celui de Rabat ,que les rbatis le boudaient !! alors qu’il est plein àcraquer .et ça arrange les etudiants et les fonctionnaires des 2 rives ,puisque son trajet est bien etudié en fonction .ils s’arrête au terminal de « al 3irfane  » où il y a toutes les universitéset les grandes ecoles toutes specialités confondues .
    pour le Tichka , les etudes sont terminées de ce tronçon de 10 km .reste la mise en oeuvre qui ne saurait tarder .
    en plus ,je connais cette route pour l’avoir empunter pendant plusieurs années , si vous avez une voiture en bonne etat mecanique et des pneus qui repondent à la norme et une vigilance du conducteur , vous ne risquez absolument rien .je sais de quoi je parle .

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *