12 tonnes de haschich saisie en Espagne dans un bateau turc

12 tonnes de haschich saisie en Espagne dans un bateau turc
0 commentaires, 17/02/2014, Par , Dans Couverture, Monde

Les douanes espagnoles ont annoncé lundi la saisie de 12 tonnes de haschich dissimulées à bord d’un bateau de pêche battant pavillon turc qui naviguait au large de la côte andalouse, dans le sud de l’Espagne.

Les douanes « ont intercepté au matin du 14 février, à 60 milles marins au sud d’Almeria, un bateau de pêche battant pavillon turc qui transportait 12 tonnes de haschich », écrit le ministère du Budget dans un communiqué.

« L’opération, réalisée en collaboration avec les douanes françaises, s’est soldée par l’arrestation des quatre membres de l’équipage du bateau », baptisé le Berk Kaptan, « tous de nationalité turque », poursuit-il, expliquant que les marins utilisaient « un nouveau trajet employé par les trafiquants de drogue, le trajet de la Méditerranée orientale. »

Les enquêteurs, ajoute le communiqué, « soupçonnent des organisations basées dans les pays d’Afrique du Nord d’utiliser ce trajet » pour transporter « d’importantes quantités de haschich vers les pays les plus à l’Est de la Méditerranée ».

Baptisée « Bosphore », cette opération « confirme l’importance de ce nouveau trajet », la France, l’Italie et l’Espagne y ayant intercepté sept navires au cours des six derniers mois, selon le ministère. Les seules douanes espagnoles ont saisi « plus de 50 tonnes » depuis le mois de juin sur ce trajet.

C’est lorsque les douanes ont repéré, le 11 février, « un bateau de pêche suspect » qui voguait à « environ 25-30 milles nautiques au nord de Melilla », une enclave espagnole au Maroc, que l’opération Bosphore a été déclenchée.

A l’aube du 14 février, les douanes ont détecté plusieurs embarcations qui se rapprochaient du bateau et ont déclenché l’abordage, après avoir obtenu l’autorisation à la Turquie, précise le communiqué.

A bord, la cargaison de haschich était répartie en 480 ballots.

La proximité géographique de l’Espagne avec le Maroc, grand producteur de haschich, ainsi que ses relations étroites avec ses anciennes colonies d’Amérique latine, région productrice de cocaïne, en ont fait une porte d’entrée de premier plan de la drogue en Europe.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *