Espagne : Interdiction d’une manifestation Anti-Islam à Madrid

Espagne : Interdiction d’une manifestation Anti-Islam à Madrid

La délégation du gouvernement espagnol à Madrid a décidé d’interdire une manifestation anti-Islam convoquée pour vendredi prochain devant la mosquée « M-30 » dans la capitale espagnole, par une formation d’extrême droite, a-t-on annoncé de sources officielles espagnoles.

Lors d’un point de presse, la déléguée du gouvernement central à Madrid, Mme Cristina Cifuentes, a affirmé que cette manifestation « pourrait représenter un risque contre la sécurité citoyenne et contre les biens et les personnes et porter atteinte à l’ordre public ».

Cifuentes a indiqué que sur la base des rapports du bureau de l’Avocat général de l’Etat et de la police espagnole, la déléguée du gouvernement a décidé d’interdire cette manifestation en vertu de la Constitution espagnole et dans le but de sauvegarder l’ordre public.

La responsable espagnole a ajouté que les autorités ont reçu récemment une demande d’autorisation de cette manifestation, convoquée par l' »Alliance nationale » pour le 23 janvier courant.

Les promoteurs de cette manifestation voulaient protester contre les attaques de Paris ayant fait 17 morts.

Selon des médias locaux, le mouvement anti-islam du groupe les  » Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident  » (Pegida) devrait assister à cette manifestation interdite.

A signaler que des centaines de membres de la communauté musulmane établie en Espagne, ont organisé, dimanche dernier à Madrid, un rassemblement pour condamner l’attentat terroriste.

Dans un manifeste lu lors de ce rassemblement, les participants ont exprimé leur « total solidarité » avec les familles des victimes et leur condamnation de « l’attaque criminelle » contre « Charlie Hebdo ».

Le manifeste soulignait en outre que cette « attaque abominable est totalement contraire aux valeurs civiques et humaines » de l’Islam et aux « valeurs de coexistence » que connaissent les sociétés occidentales, tout en condamnant et rejetant « toute forme du terrorisme sans exception », ainsi que les discours « radicaux et anti humains qui alimentent » ce fléau.

De leur part, les Imams des mosquées dans toute l’Espagne ont fermement condamné, vendredi, l’attentat contre « Charlie Hebdo », soulignant que les auteurs de cet acte ne représentent pas l’Islam.

Dans le prêche de vendredi dernier, les Imams des mosquées de Madrid et dans l’ensemble des régions de l’Espagne ont qualifié de « brutal » cet acte terroriste contraire aux valeurs de l’Islam et appelé à bannir l’extrémisme et à faire prévaloir les véritables vertus de la religion islamique.

Ils ont souligné que les auteurs de cette attaque armée ne peuvent aucunement prétendre appartenir à cette religion de paix et de dialogue qui prône la tolérance et la coexistence entre toutes les communautés et rejette la violence.

Mots Clefs:
EspagneIslam

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *