Espagne : Arrestation de l’auteur de dizaines de fausses alertes à la bombe

0 commentaires, 11/04/2014, Par , Dans Flash

La police espagnole a procédé, mercredi à Saint Jacques de Compostelle (nord-ouest), à l’arrestation d’une personne présumée accusée d’être l’auteur de dizaines de fausses alertes à la bombe contre des édifices religieux, touristiques, des musées et de nombreux médias nationaux à travers le pays, a-t-on indiqué de sources policières espagnoles.

Le prévenu, âgé de 39 ans, résidant à Madrid, est également la personne qui avait « interrompu la diffusion en direct du journal télévisé de la TVE du 2 avril dernier », souligne un communiqué de la police espagnole.

A la veille de son arrestation, le mis en cause a lancé un appel téléphonique d’alerte à la bombe concernant l’aéroport de Santiago et dans le rectorat de l’université de cette ville, ajoute la même source, précisant que ces fausses alertes ont conduit les forces de sécurité à évacuer les établissements ciblés.

Le détenu avait commencé le 31 mars dernier à lancer ces alertes à la bombe qui ont provoqué une « grande alarme » auprès des citoyens, indique la police, notant que le mis en cause avait alerté de la pose d’explosifs dans les Cathédrales de Leon, Saint Jacques de Compostelle, et de Palma de Majorque (Baléares), la mosquée de Cordoue, l’Alhambra de Grenade, le musée de Prado et la « Torre de Cristal » à Madrid, entre autres lieux et sites touristiques et centres de production de divers moyens de communications espagnols.

Le prévenu qui a été déféré devant la justice risque, selon l’article 561 du Code pénal, une peine de six mois à un an de prison ou une amende de 12 à 24 mois, selon la même source.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *