Eliminatoires Mondial-2014 (Maroc-Côte d’Ivoire 2-2): Les Lions de l’Atlas frôlent la catastrophe

Eliminatoires Mondial-2014 (Maroc-Côte d’Ivoire 2-2): Les Lions de l’Atlas frôlent la catastrophe
0 commentaires, 10/06/2012, Par , Dans Couverture, Sport

La sélection marocaine a peiné avant d’arracher le nul (2-2) face à son homologue ivoirienne, samedi soir au Grand stade de Marrakech, pour le compte de la 2è journée (groupe C) du 2è tour des éliminatoires africaines du Mondial de football Brésil-2014.

Malgré le public enthousiaste et complètement acquis à leur cause, les Lions de l’Atlas n’ont pas réussi à rattraper le nul (1-1) concédé à Bakau face à la Gambie, samedi dernier, lors de la 1ère journée.

Au terme de ce nul, le Maroc occupe provisoirement la 2è place avec 2 points derrière la Cote d’Ivoire (4 pts), en attendant l’autre match de la poule qui opposera, dimanche à Dar Essalam, la Tanzanie (4è/0 pt) à la Gambie (3è/1 pt).

Dès le coup d’envoi de la rencontre, les Lions de l’Atlas se sont lancés à l’assaut de la cage de Barry Copa, mais ce sont les Eléphants qui parviennent à ouvrir la marque dès la 8è minute, par le biais de l’attaquant de Chelsea, Salomon Kalou, qui profite d’une grave erreur défensive avant de lober Lamyaghri (0-1).

Tout de suite après ce but, les Nationaux ont tenté de réagir en construisant leur propre jeu et faisant circuler la balle, mais vainement.

Face à une défense marocaine poreuse, Kalou, Drogba ou encore Gervinho n’ont eu aucune peine à pénétrer dans la surface adverse mais ont buté, coup sur coup, sur le portier Nadir Lamyaghri.

L’occasion s’offrait ensuite aux Lions de l’Atlas pour remettre les pendules à l’heure (22è), après un puissant tir à ras de terre d’Abdelaziz Barrada, brillamment contré par le portier ivoirien.

A la 41è minute, le onze national obtient un pénalty sur une faute de main de Cheikh Tioté, transformé par le capitaine Houcine Kharja (1-1), qui soulage les siens avant de rejoindre les vestiaires.

A la reprise, le jeu s’est concentré en milieu de terrain avec quelques assauts de part et d’autre. Courant après le but de la victoire, les hommes d’Eric Gerets se heurtaient, à chaque fois, à une rigoureuse formation ivoirienne bien solide en défense et percutante aux contres.

A la 59è minute, un corner repris de la tête par Drogba permet à Kolo Touré d’offrir l’avantage aux siens (1-2).

Les Lions de l’Atlas, clairement poussifs, ont raté une nette occasion de recoller au score (73è), quand Abdelzaziz Barrada, s’infiltrant sur le flanc droit, sert excellemment Hamza Bourezouk, aligné en seconde période à la place d’Al Arabi (65è), mais le gardien ivoirien dévie le cuir en corner.

A une minute de la fin du temps réglementaire, Bourazzouk parvient à égaliser (2-2) en reprenant de la tête un centre de Yassine Salhi, qui a remplacé Karim Ait Fana.

Le résultat reste inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre égyptien Ghead Grisha.

Pour le compte de la 3è journée, la sélection marocaine jouera à Dar Essalam contre la Tanzanie (22-24 mars 2013). Le Onze national recevra ensuite, respectivement, la Tanzanie (7-9 juin 2013) et la Gambie (14-16 juin 2013), avant d’affronter les Ivoiriens à Abidjan (6-8 septembre 2013) pour le compte de la 6è et dernière journée.

Le nouveau mode de qualification (zone Afrique), adopté par la FIFA en coordination avec la CAF et qui avait déjà été appliqué lors des éliminatoires du Mondial 1990 en Italie, prévoit une phase de poules au 2è tour et des confrontations aller-retour entre les dix sélections pour empocher les cinq billets qualificatifs à la Coupe du monde, contrairement à l’ancien mode de qualification selon lequel seule la phase de poules déterminait les sélections qualifiées.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *