El Jadida : Plus de 1 MMDH pour le plan de développement de l’assainissement liquide

El Jadida : Plus de 1 MMDH pour le plan de développement de l’assainissement liquide
0 commentaires, 23/01/2012, Par , Dans Régions

Le programme d’assainissement de la ville, présenté lundi à SM le Roi Mohammed VI lundi à El Jadida, s’inscrit dans le cadre des schémas directeurs d’assainissement liquide

auxquels une enveloppe budgétaire de plus de 1 milliard de dirhams (MMDH) a été allouée.

Engagé par la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité des provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour, ce programme vise en particulier l’extension et le renforcement des réseaux, la construction de galeries et de stations de refoulement, la réalisation de stations de traitement et d’un émissaire en mer ainsi que la réhabilitation et la restructuration des réseaux existants.

Les finalités de ces projets sont également la protection contre les inondations et la pollution, la préservation de l’environnement, l’amélioration du cadre de vie des citoyens et l’accompagnement du développement socio-économique des villes et des centres de la province, a déclaré à la MAP, le directeur de la RADEEJ, Jamal Belfdoul.

Les différents centres concernés par ces investissements sont Bir jdid, M’harza Sahel, Azemmour, El Jadida, Moulay Abdellah et Had Ouled Frej.

Pour Bir Jdid, le montant global des investissements prévus avoisine les 146 millions de dirhams (MDH) répartis en deux phases. La 1ère phase concerne notamment l’extension et le renforcement du réseau, la construction d’une galerie et d’une station de traitement, alors que la seconde comportera plus particulièrement les travaux d’extension du réseau existant pour un montant de 50 MDH.

A M’harza sahel, centre à vocation touristique, un programme structurant d’un montant de 104 MDH scindé en deux étapes a été engagé. La 1ère étape, d’un montant de 72 MDH, consistera à réaliser un réseau des eaux usées et pluviales et à construire deux stations de refoulement et une station de traitement. Les 32 MDH restants seront affectés à la 2ème étape qui concerne notamment la réalisation des extensions des réseaux.

Quant à la ville d’Azemmour, elle bénéficiera d’un montant de 96 MDH, en deux phases, en vue de la réhabilitation et le renforcement du réseau existant et la réalisation d’une station de refoulement et d’une station de traitement.

La ville d’El Jadida s’accapare la part du lion avec des investissements de 622 MDH. Les projets phares concernent notamment la réalisation d’une station de prétraitement, la réalisation d’un émissaire en mer, la réhabilitation et la restructuration des réseaux, la réhabilitation des collecteurs, la réalisation des déversoirs d’orage et de l’intercepteur des rejets, ainsi que le renforcement du canal des Doukkala.

Au centre Moulay Abdellah, les projets nécessitent un budget de 155 MDH à réaliser en deux étapes tandis que les programmes prévus à Ouled Frej concernent notamment la réalisation d’une station de traitement, d’un intercepteur de rejet et le renforcement et la réhabilitation du réseau existant pour un montant de 22 MDH.

Mots Clefs:
El Jadida

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *