Egypte: le parquet général ordonne l’arrestation de cinq activistes

0 commentaires, 26/03/2013, Par , Dans Flash

Le procureur général d’Egypte a ordonné, lundi, l’arrestation de cinq activistes accusés d' »incitation à la violence » après des incidents survenus vendredi dernier devant le siège de la Confrérie des Frères musulmans.

Parmi les personnes visées par ce mandat d’amener figurent le blogueur Alaa Abdelfattah, Ahmed Douma, Karim Chaer, Hazem Abdeladim et Ahmed Eid, qui appartiennent à des coalitions et mouvements d’opposition, outre la militante politique Nawara Ahmed Fouad Najm.

Ces personnes, également interdites de sortie du territoire, sont accusées d’incitation à l' »agression contre la population, de destruction de biens et de troubles à l’ordre public », selon le parquet.

Des affrontements ont opposé vendredi dernier des milliers de partisans et d’adversaires des Frères musulmans près du siège de la confrérie au Caire et qui ont fait des dizaines de blessés.

Cette décision du parquet intervient au lendemain des déclarations du président Mohamed Morsi qui avait annoncé que des « mesures nécessaires » seraient prises pour protéger la nation.

« Si les enquêtes prouvent que certains hommes politiques sont impliqués, des mesures nécessaires seront prises contre eux, quel que soit leur niveau », avait affirmé M. Morsi, dans ces déclarations diffusées par la télévision d’Etat.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *