Egypte: condamnation à mort de l’ex-président Mohamed Morsi

Egypte: condamnation à mort de l’ex-président Mohamed Morsi

L’ex-président égyptien Mohamed Morsi, destitué en 2013, a été condamné à mort en première instance samedi pour des évasions de prison et des violences durant la révolte populaire de 2011.

Une centaine d’autres hommes et une femme, dont des dirigeants éminents des Frères musulmans, ont également écopé de la peine capitale qui doit, pour tous les accusés, recueillir l’avis du mufti d’Egypte avant d’être confirmée ou infirmée le 2 juin prochain.

M. Morsi, premier président élu démocratiquement en Egypte, peut faire appel. Il avait déjà été condamné à 20 ans de prison il y a trois semaines dans un premier procès pour des violences contre des manifestants durant sa courte mandature d’un an.

Le tribunal qui le jugeait au Caire devait prononcer les verdicts dans deux procès: le premier concernant M. Morsi et 128 co-accusés, dont des membres des Frères musulmans, du Hamas palestinien et du Hezbollah libanais, pour des évasions massives de prison suivies de violences pendant la révolte populaire de 2011 ayant chassé le président Hosni Moubarak du pouvoir, le second pour espionnage, de 2005 à 2013, notamment au profit du Hamas, du Hezbollah et de l’Iran.

Dans ce second procès, M. Morsi a échappé à la peine capitale, dont ont écopé 16 accusés.

À propos François Deville

Un Commentaire

  1. Toukour Jarode
    mai 16th, 2015 14:03

    Il a fait quoi

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *