Égypte : 1 an de prison pour la publication des conversations piraté d’Al Sisi

0 commentaires, 11/04/2014, Par , Dans Flash

Un employé d’un site d’informations islamiste a été condamné à un an de prison par un tribunal militaire en Égypte pour avoir rendu publiques des vidéos révélant des discussions entre l’ex-chef de l’armée et des haut gradés, ont indiqué des responsables de la sécurité.

Islam al-Homosi, qui a été reconnu coupable de « préjudice fait à l’armée », travaille pour le site Rassd dont la diffusion de ces vidéos et d’autres où le nouvel homme fort du pays, Abdel Fattah al-Sissi, conversait en « off » avec des journalistes, avait fait grand bruit en Egypte.

M. Sissi, qui avait annoncé en juillet la destitution du président islamiste Mohamed Morsi, a récemment abandonné son uniforme de maréchal pour se porter candidat à l’élection présidentielle des 26 et 27 mai.

Un autre employé de Rassd, Amr Salama al-Qazzaz, a été acquitté dans cette affaire, ont ajouté les responsables des services de sécurité.

M. Homosi peut désormais faire appel, un droit qui n’était pas prévu devant la justice militaire mais qui a récemment été introduit dans le pays où la question des procès de civils devant des juges militaires –autorisés par la Constitution– fait débat.

Des milliers de civils ont été traduits devant la justice militaire depuis la révolte du début 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir.

Et depuis l’éviction de M. Morsi, des dizaines de ses partisans ont comparu devant des juges militaires. Trois journalistes ont également été condamnés par des tribunaux similaires.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *