Deux Palestiniens tués, dont un écolier, dans des raids israéliens sur Gaza

Deux Palestiniens tués, dont un écolier, dans des raids israéliens sur Gaza
0 commentaires, 11/03/2012, Par , Dans Monde

Les raids israéliens sur la bande Gaza se sont poursuivis dimanche, pour la 3ème journée consécutive, provoquant le décès de deux Palestiniens

, un jeune adolescent et un sexagénaire, ont indiqué des sources médicales palestiniennes.

Le porte-parole des services d’urgence de Gaza, Adham Abou Selmiya, a indiqué que la première victime, un homme âgé de 60 ans, Adel Saleh al-Issi, a été tué lors du dernier raid aérien dans le nord de la bande de Gaza, portant à 18 le nombre de personnes mortes dans des frappes israéliennes depuis vendredi.

Auparavant, un raid sur le nord du territoire palestinien a tué un adolescent, un écolier de 12 ans, Ayoub Asaliya, et blessé son frère Waafi de 7 ans, ont précisé ces sources.

Un Palestinien a été également blessé à l’est de la ville de Gaza, au cours d’un troisième raid israélien.

L’armée israélienne avait confirmé un raid contre deux sites de lancement de roquettes, dans le nord de la bande de Gaza, « utilisés par les organisations terroristes pour lancer des roquettes à longue portée –supérieure à 40 kilomètres– contre Israël ».

Ce nouveau cycle de violences entre l’armée israélienne et des groupes armés de Gaza a été déclenché par « l’élimination ciblée » par Israël, vendredi, de Zouheir al-Qaïssi, le chef des Comités de résistance populaire (CRP), un mouvement basé à Gaza qui prone la lutte armée contre Israël.

Au total, 18 Palestiniens ont été tués, dont 15 combattants, et 30 autres blessés, dont six grièvement, depuis le début des affrontements.

Face à cette nouvelle recrudescence de violences, la plus sanguinaire depuis août 2011, des contacts ont été pris samedi entre le mouvement Hamas, au pouvoir à Gaza, et l’Egypte afin de rétablir une trêve tacite avec Israël.

« Nous souhaitons vraiment mettre fin à l’agression (israélienne) dans la bande de Gaza et les contacts que nous avons noués avec l’Egypte vont dans cette direction », a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Taher el-Nounou

Dans le même temps, les groupes armés palestiniens ont tiré 124 roquettes sur le sud d’Israël, dont 44 de modèle Grad et 68 roquettes de fabrication artisanale, a précisé le ministre de la Défense Ehud Barak, en ajoutant que l’aviation avait mené 26 raids sur Gaza. La police a fait état de 18 projectiles tirés dimanche.

Les dirigeants israéliens ont écarté, du moins dans l’immédiat, de lancer une opération militaire israélienne d’envergure dans la bande de Gaza.

Lors de l’ouverture du conseil des ministres, le Premier ministre Netanyahu a déclaré : « le système Iron Dome fait ses preuves et nous ferons en sorte de l’élargir dans les mois et les années à venir ».

De son coté, le ministre de l’Environnement Gilad Erdan a estimé qu’une intervention militaire terrestre à Gaza « ne doit être utilisée qu’en dernier ressort ».

Le ministre israélien de la Défense a estimé que les violences pourraient encore « durer au moins un ou deux jours ».

Le 27 décembre 2008, Israël avait lancé l’opération militaire « Plomb durci », une offensive dévastatrice contre la bande de Gaza, qui avait fait 1400 morts, selon un bilan palestinien, et avait soulevé un tollé à l’échelle internationale.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *